Nintendo Switch OLED

Nintendo ne veut pas d’une situation façon Wii U

··· GAME OVER ··· Fermeture définitive de GX ··· Pour continuer de suivre l'actualité JV, rendez-vous sur Sylcam.fr ! ···

La période de lancement de la Wii U est l’une des pires chez Nintendo. Elle a condamné la console faute de grosse sortie au lancement et d’un calendrier régulier de sortie. Et cela a créer le pire échec de Nintendo au niveau mondial. Une situation que Nintendo n’a pas reproduit sur Switch et qu’il souhaite pas reproduire.

Nintendo veut évité une nouvelle Wii U

Élément qui arrive peut après le bilan financier, c’est le résumé des questions réponses entre les actionnaires et le PDG de Nintendo. Et les actionnaires n’hésite pas posez touts type de questions, Switch Pro, Switch 2, sur le calendrier, les abonnements, sur les jeux qui viennent de sortir et bien autres. Robert Sephazon de chez VGC a traduit ces questions réponses. Et y a une question qui aborde l’avenir de la société et de la succession de la Nintendo Switch.

Bien que Furukawa a renouvelé que la Nintendo Switch n’est qu’à la moitié de son cycle de vie, il a reconnu qu’elle aura bien une fin. Mais il indique que la transition vers la nouvelle génération est une préoccupation majeure chez Nintendo. Furukawa affirme que le lancement en douceur de la Switch leur a permis de planifier et de développer la console même après plus de cinq ans. Mais qu’ils se concentrent sur la construction de « relations à long terme » avec les clients afin d’atténuer autant de risques que possible pour la future console.

Contrairement au passé, nous continuons d’avoir une grande variété de jeux prévus pour sortir, même au-delà de cinq ans de sortie. C’est parce que la Nintendo Switch a eu un lancement si fluide, ce qui nous permet de concentrer toutes nos ressources de développement sur une seule plate-forme.

Cependant, la question de savoir si nous serons en mesure de passer tout aussi en douceur de la Nintendo Switch à la prochaine génération de matériel est une préoccupation majeure pour nous. Sur la base de nos expériences avec la Wii, la Nintendo DS et d’autres matériels, il est très clair que l’un des principaux obstacles est de savoir comment passer facilement d’un matériel à l’autre.

Pour aider à atténuer ce risque, nous nous concentrons sur l’établissement de relations à long terme avec nos clients. Alors que nous continuerons à lancer de nouveaux logiciels sur la Nintendo Switch, nous fournirons également des services qui utilisent également des comptes Nintendo et d’autres IP en dehors des logiciels de jeu. Nous avons l’intention de le faire pour aider à construire un impact durable avec nos clients.

Shuntaro Furukawa dans le questions réponses aux investisseurs

Un défi futur

Le choix stratégique de n’avoir qu’une seule console a permis à Nintendo de concentré ses équipes dessus. Couplé au faite que les portages Wii U soit simple à réalisé, Nintendo peut offrir un calendrier de sorties riche chaque années. Résultat, la Nintendo Switch peut d’ici la fin d’année faire mieux que la PlayStation 4.

Mais il faudra bien un jour venir la remplacé cette console. Et là beaucoup de questions et possibilités s’offre à Nintendo. Soit faire une Switch 2 avec rétrocompatibilité, qui ferra que la transition soit transparente. Une console bien différente mais rétrocompatible pour profité que catalogue Switch en cas de trou dans le calendrier. Ou partir sur autre chose mais prévoir à l’avance des jeux et donc des équipes qui travailleront dessus des années avants mais qui travailleront plus pour la Switch.

Quoi qu’il en soit il ne faut pas s’attendre à une nouvelle génération d’ici au moins 2024. Avec des jeux comme Metroid Prime 4 ou la suite de The Legend of Zelda Breath of the Wild qui sont toujours prévu sur Switch. Vous avez donc au minimum moins deux bonnes années pour profité de votre Switch.

back-red