Pokémon Écarlate et Violet
Nintendo

Avis : Pokémon Écarlate / Violet

Avec Pokémon Écarlate / Violet, Game Freak revient avec une génération ambitieuse, mais sont-ils si bon que cela ?

Avec Pokémon Écarlate / Violet, Game Freak revient avec une génération ambitieuse, mais sont-ils si bon que cela ?

Nouvelle génération avec Pokémon Écarlate / Violet, Game Freak revient avec sa nouvelle génération et une ambition. Une ambition qui vient proposé une nouvelle région avec nouveau monde open-world remplis de nouvelles créatures. Mais ce jeu arrive-t-il a renouvelé l’expérience de la licence vielle de presque 30 ans ? Mais arrive-t-il aussi à résoudre les problèmes technique des précédents opus ?

Condition de jeu : A joué et fini les deux versions du jeu

La technique toujours à la ramasse

Nintendo 64 et lenteur

Pokémon Écarlate / Violet sont toujours comme les précédents jeux de la licence, en retard sur le plan technique. Les graphismes sont tous bien en dessous, dès qu’on regarde au loin les visuels sont horrible, grossier et digne d’une Nintendo 64. Et on voit très souvent des éléments éloigné comme les villes, montagne ou forêt.

Mais de près c’est pas mieux avec des textures très simple. Mais il y a aussi pas mal d’aliasing visible partout sur les contours des éléments. Les ombres sont également complètement dégueulasse avec des effets pixélisés. On peut également la lenteur global du jeu, le jeu chargeant constamment les Pokémons dans l’open-world. Surtout cela se ressent dans les menus, vu que le jeu doit conserver l’état du monde mais en même temps géré les menus. Résultat tout est lent et les bugs et fuite de mémoire n’aide pas le jeu.

Et c’est dommage car les Pokémons possède plus de textures, ils sont globalement plus beaux. Les effets métallique de certains Pokémons sont correct. De même qu’avec les personnages qui sont très bien travaillé. Leurs animations sont aussi bien réalisé avec beaucop d’animation. La direction artistique du jeu est sympathique mais totalement gâché par la technique.

Un open world imparfait

Enfin parlons du monde ouvert qui est néanmoins la grande nouveauté de ce jeu. Et celui-ci est bien mais n’est pas parfait, notamment sur la difficulté. Car c’est l’un des problèmes qui se pose et posera si la formule devient la norme. Vu qu’on peut faire les missions dans l’ordre qu’on le souhaite, pourquoi avoir encore des arènes avec des niveaux prédéfinis et non pas basé sur le niveau actuel du joueur ?

Ainsi vous pouvez commencé par des arènes très difficile, et finir sur les plus facile. Mais c’est aussi le fait que vu qu’on peut évolué dans cet open-world on gagne de niveaux. Et on peut vite être bien plus puissant que le niveau prévu. Et cela touche les trois quêtes, arène, team star et celle des épices. C’est un problème global.

Excepté ce problème, le jeu offre un monde très cool a exploré, si on fait attraction des graphismes. On a diverses zones à exploré, sachant que chaque zone à des types de Pokémons qui leurs sont propres. Il est donc nécessaire de tout exploré pour fait son PokéDex. Sachant qu’il les Mortudor, un nouveau Pokémon qui sert de Korugu ou les quatre Pokémons mystère qu’il faut débloqué en trouvant chacun huit pieux cachés.

Ainsi le jeu vous pousse si vous allez au-delàs de l’histoire à exploré l’entièreté de la carte, et on arrive à retrouver des sensations exploration comme sur Breath of the Wild par exemple. Surtout que le monde est également généreux avec beaucoup d’objets trouvable comme des potions, rappels, baies et même des CT.

Un trio de quête intéressante

Pokémon Écarlate / Violet vous offres trois grandes quêtes principale. Ces quêtes sont lancé dès le début du jeu où via votre entré dans l’académie qui sert également de tutoriel on vous les expliques et introduits. Ainsi de là vous pouvez les faire dans l’ordre que vous voulez et même en même temps. C’est d’ailleurs ce dernier qui est conseillé.

Toutefois il est obligatoire de les faire pour finir le jeu, car une quatrième quête se débloqué lorsque les trois sont fini. C’est la quête ultime très narrative qui vous amène la fin du jeu avec le combat final. Le tout dans un environnement inédit, avec une musique et une ambiance bien géré. Avec même des petits échos à d’autres licences façon Xenoblade ou Final Fantasy.

Enfin petit mention du post-game sans trop en dire pour laisser la découverte. Il y en a un, bon il y a déjà la quête du PokéDex et des shiny pour ceux qui le souhaite, le classique. Mais le jeu offre un petit truc à faire en plus, alors c’est pas incroyable mais ça permet de joué encore un peu plus. Surtout que c’est nécessaire si vous voulez accédé à des raids niveaux maximum.

Quête Stardust

La quête Stardust est la quête qui vient un peut remplacer les traditionnels quête contre les teams ennemis. C’est une quête qui apporte un petit truc qui est cool, car les attaques ne sont pas simplement un enchaînement de combat. Car chaque camps s’attaque en deux étapes. La première c’est via l’attaque auto qui est une nouveauté des jeux. Ainsi vous avez 10 minutes pour abattre avec trois de vos Pokémons 30 Pokémons de la team Star.

Durant cette phase vous pouvez également vous soigné via des distributeurs. Mais après avoir réussi cette phase qui est très facile si vous avez choisi les bon Pokémons. Vous partez affronté le boss du campement, qui est lui un combat plus classique. Mais chaque boss vaincue vous débloqué des éléments scénaristique autour des personnages de la Team, mais aussi des CT.

Quête des Saveurs

Seconde quête qui est totalement nouvelle pour la série principal. Car celle-ci fait un écho à Légendes Pokémon : Arceus et au Pokémon Baron. L’objectif est de trouvé et vaincre des Pokémons Dominants qui sont plus gros et puissant que les autres. Et ainsi trouver l’épices qui les rends puissant, épices qui vous sera également utile.

C’est également la quête la plus « histoire » des trois, avec tout un scénario avec Pepper qui nous accompagne. C’est aussi la quête le plus utile pour l’exploration, car c’est elle qui permet de débloqué les pouvoirs des légendaire. Pouvoir pour escaladé, avoir la capacité surf, de planer ou encore le sprint. Mais c’est elle aussi qui lance et introduit la quête finale.

Quête de Maître

Autre quête celle de devenir Maître Pokémon. C’est le plus simple des trois car c’est simplement le but de devenir Maître Pokémon. Pour cela il y a les huit badges a récupéré de façon classique via des arènes. Arène qui ont un type et un niveau prédéfinis.

Avant chaque arènes possède également une épreuve d’admission qui sont toutes en lien avec le champion. Cela consiste à des mini-jeux divers et varié comme une sorte de foot, de jeu de rythme et glisse et autre. Mais tous sont très facile et ne poseront aucune difficulté. Ensuite vous avez la ligue Pokémon à faire qui est classique. Le tout parsemés par les interactions de Menzi, personnage qui servira d’amis et rival, dont tout une relation se créé plus vous avancé.

Un univers sympathique a exploré

Ainsi la régions de Paldea que nous offre Pokémon Écarlate / Violet est très cool à parcourir. Les deux jeux nous offre une belle aventure riche en contenu. Bien qu’il ait des petites déception, comme la personnalisation du personnage. Alors oui, d’entré on peut changer le visage, les yeux, les couleurs et ça c’est nouveau et cool. Bien que la navigation dans les menus n’est pas parfaite.

Mais après y a un truc qui fonctionne pas, car vous pouvez pas changé de tenu. Vous en avez quatre au couleur de votre académie, une été, hiver, automne et printemps. Mais vous pouvez pas les personnalisé. Vous pouvez juste changé votre chapeau, lunette, chaussure ou votre sac. Et c’est un peu dommage quand on passe après Épée et Bouclier ou le haut et le pantalon était personnalisable.

Comme dans Épée et Bouclier, on a une mécanique de camping / pique-nique. Avec aussi une mécanique de cuisine, alors fini le CuryDex ici c’est des sandwich. Des sandwichs qui sont extrêmement personnalisable avec énormément éléments qu’on peut acheter. Des tomates, cornichon, jambon, bacon et bien autres. Mais c’est bien utile, car les pique-niques permette la reproduction et les sandwichs permet de favorisé les rencontre ou les shiny. Mais aussi de retrouvé des PV pour ces créatures ou rechargé son orbe téracrystal.

Raid et téracrystalisation

Sur l’open-world on a également le retour des raids comme sur Épée et Bouclier. Ces raids teracristal permette de joué à plusieurs ou en solo pour faire des raids qui permette de combattre des Pokémons aux combinaison type + type téracrystal rare. En plus de donné des objets qui sont bien pratique.

D’ailleurs cette mécanique de téracrystallisation est bien plus intéressante que ce qu’a pu être le dynamax. Déjà elle n’est pas limité à des endroit bien précis, vous pouvez l’utilisé partout, même si elle est limité en utilisation en combat. Donc c’est vraiment une mécanique à utiliser avec justesse dans les combats importants. Bien qu’on peut toujours voir le défaut que tous les dresseurs l’utilise que pour leur dernier Pokémon et pas de manière aléatoire, ce qui facilite encore les choses.

Mais elle apporte un vrai éléments stratégique, car comme dit plus haut, un Pokémon avec un type peut changer de type lors de sa téracrystalisation. Ce qui demande notamment pour les raids d’être bien préparé, car la faiblesse de base du Pokémon peut devenir sa force en téracrystal. Raid qui monte en niveau en fonction du nombre de badge que vous avez, post-game compris.

Toby Fox s’est fait plaisir

Enfin parlons de la bande sonore du jeu qui est incroyable pour un jeu Pokémon. On sent qu’il a beaucoup plus de thème, quasiment chaque personnage possède son thème et tous sont sympathique a écouté. On retrouve des classiques ici où là qui reprennent le thème ou la façon de faire de Pokémon. Mais on sent également la pâte de Toby Fox qui a bien plus été présent ici.

Et on en a des thèmes qui sortent de l’ordinaire Pokémon, notamment ceux autour de la team Star. Des thèmes musicaux très rock énergique qui varie selon les phases de combats. Mais il y a aussi le thème de la quatrième quête, qui surprenant car il peut faire penser à du NieR. Mais c’est également un thème qui colle très bien à l’ambiance du moment. On clair les OST du jeu sont exceptionnelle, vraiment une grande varié du calme de l’exploration aux moments épique des combats.

Replay des lives sur Pokémon Violet – D’ailleurs n’hésitez pas à passer sur le live, je complète le Pokédex
Aussi connu sous le pseudonyme Sylcam, il rêve de vivre en Hyrule tel son héros favoris. Mais c'est aussi un grand fan des autres licences de Nintendo comme Xenoblade, Splatoon ou encore Fire Emblem. Très peu lui résiste, mais il sait également aller voir ailleurs avec par exemple des détours chez Final Fantasy, Civilization et autres jeux de gestion.