Starfield
Xbox

Récap Xbox : Starfield, Obsidian et Call of Duty

Chaque semaine retrouver un récap de toute les infos autour d'Xbox, cette semaine Call of Duty, Obsidian et Starfield

Chaque semaine retrouver un récap de toute les infos autour d'Xbox, cette semaine Call of Duty, Obsidian et Starfield

Dans notre objectif de communiqué davantage sur le secteur du jeux vidéo dans son ensemble, même avec nos moyens limités. Chaque semaine nous vous offrons un récapitulatif des informations importantes de la semaine autour de l’univers Xbox. Cette semaine a été marqué par les propos de Phil Spencer sur Starfield et Call of Duty.

Xbox reconnait l’annonce précoce de Starfield

L’été dernier, alors que les fans attendait Starfield pour le 11 novembre 2022, Microsoft a annoncé le report du jeu. Maintenant le jeu est attendu pour le premier semestre 2023 et une date précise pourrait donné lors des Game Awards. Mais Xbox a appris une leçon avec cet épisode.

Dans une interview donné à The Verge, Phil Spencer a expliqué qu’il avait l’habitude de faire des annonces trop tôt.

Ce n’est pas vraiment une décision de déplacer un jeu après avoir dépensé les efforts de l’équipe sur plusieurs années juste pour arriver à un point où vous savez que vous n’allez pas livrer le jeu que vous voulez à la date promise. Maintenant, c’est à un certain niveau, parce que j’ai annoncé des jeux trop tôt. Nous avons expérimenté les annonces des jeux trop tôt.

Avec le recul, quand vous regardez un jeu comme Starfield, il a fallu tellement de temps et tellement d’investissement dans la nouvelle propriété intellectuelle de l’équipe. La décision de donner à l’équipe le temps de construire le jeu qu’elle pense devoir construire est la bonne chose à faire.

Ces décisions ont des implications financières. Peser ce qui va se passer, qu’il s’agisse de la croissance de la plate-forme, de la croissance du nombre d’abonnés ou, franchement, des revenus que vous générez lors du lancement d’un nouveau jeu, ce sont des décisions commerciales. Vous devez absolument peser le résultat de ces décisions.

Ainsi Xbox à peut-être compris qu’il n’est pas nécessaire de faire des annonces sur plusieurs années. Beaucoup d’autres titres de la société sont dans cette position, Fable, Perfect Dark ou The Elder Scroll VI. On peut espérer qu’à l’avenir, Xbox dévoile ses jeux que lorsqu’il seront prêt.

Sources : Pure Xbox / The Verge

Xbox est pour un engagement à long terme avec Sony sur Call of Duty

Dans l’affaire du rachat d’Activision-Blizzard-King par Microsoft, Call of Duty concentre les attentions. Et nouvelle déclaration cette semaine de Phil Spencer dans The Verge. Il est catégorique sur le fait que Xbox continuera à proposer Call of Duty sur PlayStation, même à long terme.

Même quand The Verge demande si cela passera via le cloud gaming, Phil répond catégoriquement que non. Ils seront accessible en natif, en dehors du Game Pass ou du Cloud. Bien qu’il aimerait apporté les deux services sur PlayStation, les jeux seront toujours accessible seul à côté.

Natif, sur la plateforme, n’ayant pas à s’abonner au Game Pass, Sony n’a pas besoin de 'prendre' le Game Pass sur sa plateforme pour que cela se produise, il n’y a rien de caché. Nous voulons continuer à sortir Call of Duty sur PlayStation.

Cette idée que nous écrivions un contrat qui dit le mot pour toujours est un peu stupide, mais pour prendre un engagement à plus long terme avec lequel Sony serait à l’aise, les régulateurs seraient à l’aise, je n’ai aucun problème avec cela.

Ainsi l’entreprise via la voix de son patron réaffirme leurs volonté de ne pas limité Call of Duty à son support. Un message à PlayStation qui tente de bloqué le rachat mais aussi aux régulateurs qui prendront la décision final et qui pour les plus important ont lancé des enquêtes approfondie.

Sources : The Verge / Pure Xbox

Obsidian n’aurait jamais fait Pentiment sans le Game Pass

Cette semaine Obsidian a lancé un nouveau jeu, Pentiment, un petit jeu par son ambition. Mais qui vient proposé une aventure narrative d’enquête au sein de l’Europe de moyen-âge avec le style visuel des enluminures de l’époque. Mais ce petit projet n’aurait jamais vu le jour sans le Game Pass.

Je n’aurais jamais proposé de faire Pentiment sans Game Pass. Comme, je ne l’aurais littéralement pas fait. Je ne pense tout simplement pas que cela aurait été possible. L’ancienne mentalité des éditeurs et des développeurs est généralement axée sur des investissements plus importants avec un retour sur investissement plus élevé, et ce n’est pas le but dans cet environnement, dans cet écosystème.

Pour mon propre bien, en faisant un jeu si différent, j’ai complètement changé ma façon de penser pour [Pentiment]. C’est tellement inhabituel, tellement de niche, c’est pour un petit public, et tant que ce public est dedans, c’est bien.

Josh Sawyer, directeur du jeu

En clair Pentiment est un petit projet né qui qui n’a jamais eu la possibilité de devenir un projet ambitieux. Mais au lieu de l’abandonné comme chez les autres éditeurs faute d’intérêt. Le Game Pass permet d’offrir la possibilité de réalisé le jeu qui va agrandir le catalogue, offrir un jeu à des fans d’un genre tout en offrant quelque chose de différent.

Surtout que le jeu est très bien reçu par la critique avec d’excellente note. Et un autre point fort du Game Pass c’est que même si le jeu ne vous intéresse pas de base, il est compris dans l’offre. Alors pourquoi pas l’essayé et être surpris ? Et on peut que souhaité que ce genre d’initiative ce généralise au moins chez Xbox pour que en plus des gros titres, ils nous sortent des petites expériences rafraîchissante à côté.

Source : Pure Xbox

Autres articles en lien avec Xbox cette semaine :

Grand fan de la licence The Legend of Zelda depuis A Link to the Past. Également fan de Splatoon, de Fire Emblem, Civilization ou encore Xenoblade Chronicles. Joue aussi à de nombreuses autres licences comme Mario Kart, Smash, Pokémon, SimCity etc... Aussi suiveur de l'actualité tech.