PlayStation
PlayStation

Récap PlayStation : Activision, Polyphony et Capcom

Chaque semaine retrouver un récap de toutes les informations sur PlayStation, avec cette semaine Jim Ryan, Polyphony Digital et Capcom
Chaque semaine retrouver un récap de toutes les informations sur PlayStation, avec cette semaine Jim Ryan, Polyphony Digital et Capcom

Dans notre objectif de communiqué davantage sur le secteur du jeux vidéo dans son ensemble, même avec nos moyens limités. Chaque semaine nous vous offrons un récapitulatif des informations importantes de la semaine autour de l’univers PlayStation. Et cette semaine Jim Ryan parle d’Activision, Polyphony et l’IA et Capcom.

Jim Ryan met en garde Activision

Le patron de PlayStation, Jim Ryan aurait critiqué Activision dans un mail interne aux employés selon Bloomberg. La correspondance, lue par le journaliste Jason Schreier, interpelle l’entreprise pour sa non-réponse aux allégations qui touche l’entreprises depuis des mois. Notamment dans la branche de Blizzard.

L’histoire a explosé une fois de plus cette semaine après la publication d’une tribune par le Wall Street Journal, qui a allégué que le PDG Bobby Kotick était au courant de la culture de travail peu recommandable de l’entreprise depuis des années. Cela a incité plus de 100 employés à débrayer plus tôt dans la semaine, demandant la démission de Kotick. Un groupe d’actionnaires, représentant environ 1% des actions d’Activision, a également écrit au conseil d’administration pour demander son licenciement.

PlayStation est le plus gros partenaire

Et comme PlayStation est l’un des plus grands partenaires d’Activision, les commentaires de Ryan n’aideront certainement pas la cause de Kotick. Dans un courriel fortement formulé, il a déclaré aux employés qu’il était « découragé et franchement stupéfait de lire » le rapport susmentionné du Wall Street Journal. Il a ajouté que le détenteur de la plate-forme a contacté Activision « immédiatement » pour « exprimer notre profonde préoccupation et demander comment ils prévoient de répondre aux affirmations faites dans l’article ».

Ryan a également pris un moment pour souligner que Sony « s’engage à faire en sorte que notre communauté de développeurs et de joueurs se sente en sécurité et respectée, et à fournir un environnement de travail sécurisé à chaque employé ». Il a encouragé tout membre du personnel à signaler tout cas de harcèlement et de discrimination. Et il a assuré qu’ils feraient l’objet d’une enquête appropriée. Les studios interne comme Naughty Dog et Insomniac Games ont été critiqués pour des problèmes de travail présumés dans le passé.

Au moment d’écrire ces lignes, Kotick reste en poste. Bien que la pression croissante de l’industrie rende de plus en plus sa position intenable. Bien que le courriel de Ryan n’ait pas été destiné à être partagé publiquement. Cela va avoir des répercussion forte, PlayStation est le plus grand partenaire de la société. Notamment via le très lucratif Call of Duty.

Source : Bloomberg

Sony IA et Polyphony s’associe

La nouvelle branche de Sony, nommé Sony AI s’est associé à Polyphony Digital. Le but exploré les possibilités d’enseigné à l’IA à conduire dans Gran Turismo. L’article, rédigé par Ryuji Imamura fait suite à une document similaire publié en 2020, dans lequel un ordinateur a appris à conduire à des vitesses surhumaines grâce à des interactions physique avec une piste.

Dans ce cas, l’étude s’est concentrée sur les informations clés que les joueurs utilisent pour maîtriser les jeux Gran Turismo. Comme la piste elle-même, l’affichage tête haute et le retour de force. La méthodologie est extrêmement compliquée, mais l’IA a finalement été en mesure d’atteindre un temps au tour dans le top 10% environ des joueurs réels, et environ 4,5 secondes plus rapide que le temps moyen affiché par les joueurs humains. Ce qui est pas mal pour un début pour une intelligence artificielle.

Bien sûr, rien ne suggère que cet apprentissage sera appliqué à Gran Turismo 7, bien qu’il soit intéressant que Polyphony Digital participe à ce type de recherche. La mauvaise IA a été une critique adressée aux jeux précédents de la série. C’est donc quelque chose qui devra être amélioré si son expérience solo doit correspondre à ses meilleures offres en ligne.

Source : Pure Square

Pragmata est repoussé à 2023

Pragmata est un projet bien mystérieux de Capcom annoncé lors de la présentation de la PlayStation 5. Depuis, le jeu est bien discret, tellement qu’il n’arrivera pas comme prévu en 2022 mais l’année suivante. Voilà, mais on n’en sait toujours pas plus sur ce projet bien mystérieux, et il faudra attendre une année de plus.

Source : Capcom

Vidéo du report de Pragmata – Capocm

Autres articles en lien avec PlayStation cette semaine:

Gwennaël Maillet
Fan de The Legend of Zelda depuis A Link to the Past, je suis la série et par extension Nintendo, notamment MK, Splatoon, Fire Emblem, Smash ou encore Xenoblade. Également suiveur de l'actualité JV général mais aussi Tech.