Metroid Prime 3
Nintendo

Nintendo aime prendre des risques sur les prototypes

Un ancien ingénieur de Retro Studio nous apprend que Nintendo n'est pas avare en risque sur les prototypes des ces futurs jeux

Un ancien ingénieur de Retro Studio nous apprend que Nintendo n'est pas avare en risque sur les prototypes des ces futurs jeux

Les jeux Nintendo, notamment sur les grandes séries ont toujours ce quelques choses qui les rendent différents des prédécesseurs. Et cela ne se fait pas en un instant, c’est des longues recherches que les équipes réalise avant de valider telle ou telle idée. Et cela est confirmé par un ancien de Retro Studio dans une interview.

Nintendo prend des risques

Jack Matthews a été ingénieur sur les Metroid Prime chez Retro Studios, et il a été interviewer dans un podcast. Il avait déjà dit sa déception sur le matériel dit de nouvelle génération de Nintendo. Mais ici c’est un point qui au contraire a apprécié.

Matthews a abordé les principales différences entre le développement pour un éditeur occidentale et au Japon. Et notamment comment les entreprises japonaises sont plus susceptibles de prendre des risques avec des prototypes. Prototype nécessaire avant d’entré en plein production.

Une grande partie de la façon dont les accords sont structurés est qu’ils [les éditeurs occidentaux] veulent quand vous allez faire un prototype, ils veulent faire un accord complet sur l’ensemble du jeu […] avant de commencer le prototype.

Cela finit par annuler une grande partie de ce que vous faites dans le prototype de toute façon parce que vous devez encore déterminer combien tout cela va coûter pour cette chose dont vous ne savez vraiment pas grand-chose.

Nintendo aime prendre des risques avec des prototypes, il note que, parce que de nombreux jeux de l’entreprises sont fabriqués par des équipes internes. Ainsi, les prototypes sont souvent considérés comme des « coût engloutis » jusqu’à ce qu’un produit gagne de l’argent. Il ajoute :

[Nintendo] sait que c’est la bonne voie à suivre. Tout est une question de risque / récompense, où vous mettez votre risque et où vous voyez votre récompense.

Cette approche, selon l’ancien membre de Retro Studio est très courante au Japon. Via la plus grande confiance envers les développeurs, là où les occidentaux craignent de voir les développeurs partir ailleurs.

Aussi connu sous le pseudonyme Sylcam, il rêve de vivre en Hyrule tel son héros favoris. Mais c'est aussi un grand fan des autres licences de Nintendo comme Xenoblade, Splatoon ou encore Fire Emblem. Très peu lui résiste, mais il sait également aller voir ailleurs avec par exemple des détours chez Final Fantasy, Civilization et autres jeux de gestion.