Pokémon Unite
Nintendo

Avis: Pokémon Unite

Pokémon Unite est sortie il y a une semaine, le MOBA Pokémon est déjà un succès, mais quand est-il vraiment niveau gameplay ?
Pokémon Unite est sortie il y a une semaine, le MOBA Pokémon est déjà un succès, mais quand est-il vraiment niveau gameplay ?

Annoncé l’été dernier lors d’un Pokémon Present, Pokémon Unite avait disparu des radars depuis. Mais tous ces accélérés il y a peu jusqu’à la sortie la semaine dernière. Le jeu est un free-to-play destiné pour la Nintendo Switch ainsi que les smartphones en septembre. Un jeu de combat en arène en ligne avec l’univers de Pokémon, développer par Tencent qui maîtrise le genre. Mais le jeu vaut-il le coût de s’y plonger ?

League of Legend Pokémon

Pokémon Unite est un MOBA, jeu de bataille en arène multi-joueurs. L’un des cadors du genre en occident est League of League (ou LoL), dont Wild Rift la version mobile est sortie il y a peu. Mais en Asie, et sur mobile il y a Arena of Valor, le MOBA de Tencent, également disponible également sur Switch. Comment se démarque Pokémon Unite ?

De par son univers, Pokémon est la licence la plus lucrative au monde et l’une des plus connu. Très facile d’attiré des millions de joueurs quand ceci connaisse déjà l’univers. Bien moins de personne connaisse le lore que Riot développe autour de LoL, et encore moins celui d’Arena of Valor. Ici vous arrivez en terrain connu, avec des personnages que vous connaissez, des attaques connues ou encore des objets connus.

Alors qu’en face vous avez des centaines de personnages, de sorts et d’objets qui vous sont inconnu. Les apprendre sera plus compliqué si vous n’êtes pas un joueur des premiers jours. Mais le jeu n’a pas que son univers, il a aussi son gameplay. Comme Pokémon, qui est un RPG classique au tour par tour plus simplifié que les anciens Final Fantasy par exemple. Pokémon Unite est un MOBA bien plus accessible.

Ayant, aucune expérience dans le MOBA, il ne m’a pas fallu très longtemps pour comprendre le jeu. Surtout que vous êtes accueillie par un tutoriel, tuto qui est simple, rapide mais efficace. Mais alors comment on joue au jeu ?

Des rôles et des gameplay

Deux équipes de 5 cinq joueurs s’affronte sur un terrain symétrique. Chacune des équipes possède 5 buts qui lui permet de regagner de la vie et qu’ils doivent défendre. Ces 5 buts sont placés sur deux lignes, appelé Top lane et Bot lane ainsi qu’un devant le point d’apparition. Au milieu des deux lignes, ce qui est communément appelé la Jungle.

Chaque joueur va incarner un Pokémon combattant, sachant que chaque Pokémon possède un rôle. Vous avez les supports, qui aide, les tanks qui protèges des plus gros dégâts, les attaquants. Les speedster qui vont généralement dans la jungle et les all-rounder qui sont multi-rôle. Vous allez donc selon votre choix avoir un rôle définit dans la partie.

Une fois votre Pokémon choisie vous pourrez utiliser des objets. Un objet actif, que vous activé quand vous voulez mais qui a temps de recharge. Cet objet peut être une potion, un boost de vitesse, d’attaque ou un « flash », un déplacement rapide. Mais il en existe bien d’autre, son choix est influencé par votre rôle et votre gameplay.

Mais vous avez aussi des objets passifs, des objets qui vous donne des bonus de base tout au long de la partie. Là aussi il dépende de votre rôle et de votre façon de jouer. De plus, ces objets passifs, au nombre de trois maximums peuvent être améliorer via une monnaie pour augmenter leurs bonus.

L’expérience

Dès lors que la partie commence, votre premier objectif sera de prendre de l’expérience. Car plus vous avez de l’expérience plus vous êtes puissant. Pour cela, rien de plus simple que de vaincre des Pokémons sauvage présent sur la carte. Selon votre niveau, vous débloqué des attaques supplémentaires, puis de nouvelles qui remplaceront l’ancienne.

A vous de tester et de faire votre choix. A noter que certain Pokémon évolue selon le niveau d’expérience obtenu, cela affecte légèrement certaine statistique comme les déplacements. Salamèche est plus rapide qu’un Dracaufeu.

Il n’y a que deux attaques, en plus de l’attaque standard et de l’attaque Unite, qui s’apparente à une attaque ultime. Chaque attaque à un cooldown, un temps de recharge qui est plus ou moins long. Certaine attaque nécessite également de la viser, si y a un système de ciblage automatique, il est parfois intéressant de la faire manuellement. Cela peut permettre de se sortir d’une situation compliquée ou de ciblé un ennemi précis.

L’objectif final

L’objectif final est de mettre des Pokéballs dans les buts adverses. Les Pokéballs se récupère automatiquement quand vous battez un Pokémon sauvage ou un ennemi qui en possède. Attention, plus vous en avez, plus le temps nécessaire pour les mettre est long. Sachant qu’il ne faut pas être attaqué durant cette action. De plus, selon votre niveau, vous pouvez plus ou moins transporter de Pokéballs.

Chaque but possède une barre de vie excepté celui devant les points de réapparition. Ces points de vie chutent quand on y met des Pokéballs. S’il tombe à zéro le but est détruit, et certains avantages de l’équipe sont perdu. Car entre deux buts, la zone possède un avantage. Elle accélère les déplacements et réduit ceux de l’adversaire. Mais d’autres bonus peuvent être récupérer en cours de partie.

L’Élector de fin de partie

En plus des Pokémons sauvage, vous avez sur la top et la bot lane deux Pokémons spécial. Un Motisma et un Torgamord, chacun de ces deux Pokémons donne des bonus à l’équipe qui les bats. Torgamord va donner un bouclier, tandis que Motisma va aller vers les buts adverse et accéléré la mise des Pokéballs. Ce sont donc deux avantages énormes à prendre en compte.

Mais il reste le plus important, Elector. Lorsqu’il reste moins de deux minutes de jeu, les points mis sont automatiquement doublés pour tous. Mais Elector apparaît également au centre de la carte. Il est difficile à vaincre mais offre la possibilité de mettre des points instantanément dans les buts adverses, plus aucun temps d’attente.

C’est une mécanique de come-back majeure, une partie mal entamée peut bien se finir via la prise d’Elector. Il est donc important de ne pas l’oublié et de veiller à ce que fait l’équipe adverse. Car certain en profite pour scorer discrètement pendant que toute l’équipe est au centre, d’autre tente de donner l’ultime coup pour récupérer Elector sans le faire, etc…

L'attaque sur Elector
L’attaque sur Élector – Nintendo

Un véritable MOBA plus accessible

Toute ces mécaniques citées au-dessus, sont commune à tous les MOBA présent sur le marché comme League of Legend ou Arena of Valor. Mais ici, Pokémon Unite les simplifie de la bonne façon. Avec une ligne en moins, car habituellement une ligne centrale est présente (la mid lane), il y a moins de possibilité, soit t’es au top, soit jungle soit en bot lane.

Le nombre d’objets est également bien moins nombreux, et surtout venant d’un univers dont certain joueur connaisse déjà bien voire très bien. Et le fait que le jeu ne possède que 20 Pokémons au lancement permettent de tous les essayer avant de voir arrivé d’autres. Aujourd’hui, LoL possède plus de 150 personnages, de quoi mettre pas mal de temps avant de les connaitre et de choisir son personnage. Pokémon Unite, pourrait avoir le même souci d’ici quelques années.

Le fait qu’il n’y ait que deux attaques spéciales placer sur deux boutons, une attaque standard sur un autre et enfin l’ultime attaque sur un dernier rendre également la chose plus simple à la prise en main. Couplé à des règles simple, tu prendre de l’expérience et de va mettre des points.

C’est comme à l’image de la licence, accessible sans pour autant enlever les mécaniques centrales du genre. Néanmoins, on peut déplorer l’absence de mécanique venu des jeux Pokémon, comme les faiblesses. Un type feu aura autant de chance face à un type eau comme plante.

Beaucoup de monnaie

Le jeu étant en plus en free-to-play, bénéficiant de l’aura de la franchise Pokémon son succès au lancement n’est pas une surprise. Mais qui dit free-to-play dit microtransactions, et le jeu en possède mais n’est pas à plaindre. Seul véritable défaut, est la plus grande facilité et rapidité d’améliorer ces objets passifs, qui donne des bonus certains en jeu.

Les microtransactions ne sont pas obligatoire pour avancer, certes cela facilite les choses mais tout peut être fait gratuitement. Car la monnaie qu’on peut acheter sert pour l’achat de skin pour le Pokémon ou débloqué des Pokémons. Sachant que vous pouvez débloquer des Pokémons via les pièces d’or, bien que cela sera plus long.

Il existe également d’autres monnaies. Vous avez donc la monnaie achetable via du vrai argent, qui permet d’acheter des skins pour votre avatar, vos Pokémons et d’en débloquer. Les pièces d’or pour débloquer des Pokémons ou acheter des objets passifs. Une monnaie pour améliorer les objets passifs, une autres utilisable que pour des cosmétiques, une pour les skins Pokémons. Et une dernière pour les objets et autres cosmétiques. Un joli bazar où on s’y perd les premiers jours, mais qui devient plus compréhensible progressivement.

Comme dans tout bon free-to-play, des défis quotidiens et divers autres succès sont à réaliser pour gagner diverses récompenses. Cela va de gagner des monnaies à des éléments cosmétique pour son avatar à des Pokémons. Il y également un battle pass gratuit et sa version payante, qui lui aussi vous permettra de débloquer des récompenses. Le système de niveau lui vous débloquera l’accès aux match compétitif, aux trois emplacements d’objets passif et surtout à de nouveau objets actifs.

Quelques captures vidéo de partie sur Pokémon Unite – Geek Experience
Gwennaël Maillet
Fan de The Legend of Zelda depuis A Link to the Past, je suis la série et par extension Nintendo, notamment MK, Splatoon, Fire Emblem, Smash ou encore Xenoblade. Également suiveur de l'actualité JV général mais aussi Tech.