Fire Emblem Warriors Three Hopes
Nintendo

Avis : Fire Emblem Warriors : Three Hopes

Fire Emblem Warriors : Three Hopes est le nouveau cross-over entre Nintendo et Tecmo-Koei, mais est-ce ce nouveau mariage est bon ?

Fire Emblem Warriors : Three Hopes est le nouveau cross-over entre Nintendo et Tecmo-Koei, mais est-ce ce nouveau mariage est bon ?

Nintendo/Intelligent Systems et Tecmo-Koei ont lancé fin juin un nouveau jeu cross-over entre leurs licences. Entre Fire Emblem et Dynasty Warriors avec Fire Emblem Warriors : Three Hopes. Un cross-over plus particulier car ce dernier ce base uniquement sur le dernier opus de la licence Fire Emblem : Three Houses (FE3H). Mais est-ce que cela le place comme un bon spin-off ?

Fire Emblem Warriors : Three Hopes est techniquement bon

Fire Emblem Warriors : Three Hopes est un jeu de type MUSO, à savoir un hack’n slash avec des centaines d’ennemis à abattre. Et sur une console telle la Nintendo Switch ont peut se demandé si cela tient. La version Définitive Edition d’Hyrule Warriors (HW) comme le premier Fire Emblem Warriors (FEW) sont bons. Par contre, c’est moins bien pour Hyrule Warriors : L’ère du Fléau (HW-EdF). Mais ici, on est sur une bonne technique.

Oui le jeu n’est pas à 60 images par seconde, n’y même en 1080p en docké ou en 720p en portable. Mais ces choix couplé à une direction artistique plus simple du jeu fait que ça reste fluide. Le jeu fonctionne très souvent autour des 30fps, parfois un peu plus, il n’y a pas de violente chute comme sur HW:EdF. Donc le jeu est bien plus agréable à joué que ce dernier, malgré les compris il reste aussi regardables.

Alors oui il y a de l’aliasing (fait de voir des lignes pas lisse, tel des escaliers) autour des personnages. Oui, il y a quelques textures baveuses, n’y beaucoup d’herbe où d’éléments au sol. Mais cela permet un jeu fluide bien nécessaire dans ce genre.

Cela n’empêche pas de bien distingué les personnages et donc les ennemis. N’y de les aminés de façon correcte avec même un peu de physique sur les nombreuses tenues possible. Mention aussi aux remix des thèmes de FE3H qui son remixé façon rock pour cette opus avec quelques compositions originale supplémentaire.

L’essence d’un Fire Emblem sur la base simple d’un MUSO

Parlons du gameplay de ce Fire Emblem Warriors : Three Hopes. Comme dit plus haut c’est un MUSO où vous aller dégommé des milliers et même des dizaines de milliers d’ennemis sur toute une partie entière. Vous attaquez toujours avec deux boutons, Y pour les attaques simple et X pour les spéciales. Sachant qu’il y a une jauge de charge pour les attaques spéciale. De plus vous devez enchaîné les appuies sur Y et X pour lancé les attaques. Y et YY sont deux attaques distinctes, comme YX ou YYX et ainsi de suite.

Ceci est la base du gameplay des Warriors, mais à cela s’ajoute une barre d’attaque ultime qui charge progressivement et qui peut être lancé avec A. Et avec B vous faite des esquives face à l’ennemis, pratique partout mais surtout face aux boss.

Mais comme dans HW:EdF et les autres cross-over, vous avez deux menus via les boutons arrière R et L. Via R et les boutons ABXY vous pouvez avoir l’accès aux potions. Mais surtout aux techniques des personnages, les mêmes que dans Three Houses. Ces attaques consomme de la durabilité de vos armes également, même si la durabilité est été augmenté. Attaques qui peuvent également prendre des niveaux et être ainsi plus puissante et se rechargé plus vite. Avec L vous avez la gestion des assistants, le switch entre l’assistant et le perso joué et l’accès au résumé des attaques du personnage.

Caméra

Toutefois, défaut sur la caméra qui possède un centrage et non un verrouillage sur les ennemis les plus fort, mini-boss et boss. Lorsque plusieurs sont autour de vous, si vous avez le malheur de touché le stick de la caméra alors que vous centré un ennemis particulier, bah ça change d’ennemis.

Donc impossible de touché au stick pour voir ce qu’il vous arrive dessus par l’arrière ou lorsque la caméra est mal placé. Ainsi lorsqu’il y a plein d’ennemis important autour de vous, chose qui arrive souvent, oublié ce centrage c’est horrible. En plus parfois la caméra ne se place pas bien, notamment lorsque vous êtes proche d’un mur.

Gestion des personnages

Comme dit plus haut, vous pouvez ajouté des assistants, seul quatre personnages ne sont jouable lors des batailles. Le choix est par contre libre, sachant que chacun possède sa classe, classe qui possède des avantages sur d’autres, mais aussi des faiblesses. Ainsi à chaque bataille vous devez faire une bonne composition pour tenté d’avoir une équipe qui a des avantages sur l’ennemi.

Mais parfois vous avez des assistants possible à assigné et vous avez deux possibilités. Les assignés comme assistant et il protègeront et feront des doubles attaques avec votre perso joué. Cela arrive lorsque que la jauge de l’assistant est remplie pour l’attaque comme la défense. Soit ils jouent automatiquement mais vous pouvez leurs donnés des ordres sur la carte. Et cela ce choisie au lancement de la bataille, comme en plein milieux.

D’ailleurs en parlent d’ordre, Fire Emblem est une licence de RPG Tactique, et le côté tactique ce retrouve ici. Vous aller pouvoir donnés des ordres à tous vos personnages. Aller sur ce bastions, ciblé cet ennemi, défendre cet allié ou encore faire de l’escorte. Cela va vous permettre de placé vos unités et de switcher entre les quatre jouable facilement, faire les différentes missions et objectif en même temps et rapidement. A savoir que les IA ne sont pas mauvaise, ils peuvent parfaitement tué, escorté ou capturé des bastions tout seuls. De même celle des ennemis qui ne reste pas a attendre votre arrivé pour vous attaqués.

Gestion des batailles

Lors des batailles, qu’elle soit annexe ou celle du scénario vous aller faire la même chose. A savoir avant, regardé la carte et savoir les conditions de victoire et de défaite. Sachez que si votre personnage ou que le délégué de maison, donc Edelgard, Claude ou Dimitri meurt quelques soit la bataille c’est une défaite. Cela aura trop d’importance sur le scénario pour avoir été envisagée. Par contre les autres si c’est pas indiqué il peuvent mourir sans soucis.

Car comme un Fire Emblem la mort est définitive, du moins si vous choisissez de joué avec des règles classiques. Et ceux en plus des modes de difficulté classique, à savoir facile, normal et difficile. Donc vous pouvez découvrir le jeu à la cool, puis revenir avec un mode plus difficile. Mais cela permet de poussé le côté stratégie où les choix compte et ont un impact dans le jeu.

Bonne préparation

Après avoir vu les conditions et la carte, vous sélectionné votre équipe et potentiellement des assistants. Dans les batailles du scénario vous aurez ensuite le choix de stratégie. Stratégie que vous collecté en conquérant les régions voisine lors du chapitre, qui servent de quêtes annexes. Chacune de ces stratégies apporte quelques choses, des bonus, des malus aux ennemis et même la possibilité de recruté les personnages ennemis. Cela est a activé au bon moment durant la bataille sachant qu’une fenêtre apparaître à l’écran pour vous le notifié.

Et enfin vous arrivé sur écran pour lancé la bataille, mais où vous pouvez voir les conditions pour avoir le rang S. Mais aussi géré vos unités, leurs classes, armes etc.. Donc une grande possibilité de gestion stratégique, la base d’un Fire Emblem est totalement présent ici. Sans une bonne gestion vous allez vite être en difficulté, mais cela reste simple même si au premier abord cela peut faire beaucoup à apprendre.

Enfin lorsque les batailles sont terminés, vous avez le récapitulatif de ce que vous avez gagné. Cela est des ressources pour certaine améliorations, de la nourriture pour la cuisine etc. Mais il y a également des armes récupéré que vous pourrez équipé juste après. Mais aussi le gain d’expérience des personnages, les capacités et techniques apprises par ces derniers et leurs niveaux pris. Et enfin l’argent gagné pour cette bataille, sachant que les quêtes secondaire et le rang de la bataille rapporte des bonus.

Le côté relation de Fire Emblem Three Houses

Entre les batailles vous aurez la possibilité d’aller dans le campement, tel le monastère pour ceux qui ont joué a Three Houses. Dans ce campement vous pouvez faire beaucoup de choses. Notamment discuté avec les personnages pour développer les affinités. Et ainsi rendre les personnages plus efficace quand il se battent ensemble et débloqué des histoires entre eux. Ainsi que des batailles annexe spéciale fessant intervenir que certain personnages. Mécanique déjà présente dans FE3H.

Autre chose avec les personnages. Dans Three Houses vous pouviez prendre le thé avec un personnage pour développé son affinité via des dialogues. Ici c’est pas le thé, mais une balade que vous pouvez faire. Mais y a plus, car au lieu de simplement répondre aux personnages, vous pouvez posé des questions. A vous de posé les bonnes questions ou de bien répondre pour satisfaire le personnage et ainsi développer l’affinité au maximum.

En plus de cela vous pouvez faire des corvées avec les personnages, là aussi pour monté l’affiné entre eux. Mais aussi mangé, qui fait la même chose mais qui donne en plus des bonus pour les batailles qui suivent. Sachant que y a des points d’activité qui limite les possibilités d’action. Y a les magasins, le forgeron pour amélioré vos armes, l’armurier pour en acheté. Le PNJ qui donne des récompenses, les escouades à recruté ou encore le PNJ pour rejoué les batailles.

Entraînement, Tactique et Améliorations

Mais il y a trois actions majeurs du campement. La première est l’entraînement qui permet comme le nom l’indique de s’entrainé avec les autres personnages. Ce bâtiment sert également pour géré les classes des personnages, sachant que chacun possède ses affinités, mais que vous pouvez tout personnalisé. Il y a également la possibilité de payer avec de la monnaie des niveaux. Et la possibilité de faire des « simulations de bataille », des entraînements pour connaître les attaques.

Ensuite vous avez l’instructeur tacticien. Il permet d’apprendre des tactiques aux personnages, comme avoir plus de potions, des potions plus efficace. Avoir des statistiques plus élevé, des bonus sur certaine attaques et bien autres. Sachant que cela peut parfois dépendre du personnages. Cela se débloque via les améliorations de bâtiments puis en payant, et ceux pour chaque personnages.

Car la dernière choses est l’amélioration des bâtiments, qui tous son améliorable. Cela se fait via des matériaux que vous récupéré sur la carte de guerre. Et ces améliorations sont diverses et dépendent du bâtiment. Avoir plus de place pour entrainé ces personnages, des nouvelles tactiques, des coûts moins important, des équipements plus efficace, etc. A vous de faire vos choix lors de l’amélioration des bâtiments.

Fire Emblem Warriors : Three Hopes est un « Et si » de Three Houses

Finissons avec le scénario du jeu, ce qui va vous poussé à avancé dans l’histoire. Comme c’est un spin-off de Fire Emblem : Three Houses, il reprend son contexte. Vous avez trois scénarios, un avec Edelgard, un avec Dimitri et un avec Claude. Cependant si dans FE3H vous arrivé en tant que professeur d’une des trois classes, ici vous êtes un élève.

Contrairement à FE3H, l’action va beaucoup plus vite, l’élément déclencheur est toujours l’attaque de l’Empire sur les deux autres nations, mais il arrive très vite. Pas besoin de passé 15 heures de jeux en tant que prof au monastère et avoir un développement de l’histoire lente. Vous entré dans le vif bien plus tôt, quelques soit le point de vue sélectionné.

Toutefois ne pensé pas que vous joué les même scénarios mais avec un gameplay différents. Des choses différentes arrive. Notamment la présence de Byleth, personnage qu’on joue dans FE3H qui est présent indépendamment et qui vit sa vie ici. Vie qui sera elle aussi perturbé par les évènements et donc viendra joué un rôle. Sachant que votre personnage renferme un pouvoir bien étrange qui pourrait rentré en confrontation avec Byleth.

SPOIL

D’ailleurs, il y a une fin secrète au jeu. Une voie avec Byleth qui est une belle fin secrète car pour la trouvé faut ce spoil. A un moment précis dans votre aventure, cela dépend avec qui vous êtes, vous avez la possibilité de battre ou non Byleth ce qui aura des répercussions sur l’histoire. Mais pour ce faire, faut la bonne stratégie, faire des missions secondaire en bataille précise le tout avec un excellent timing. C’est compliqué, d’où le fait qu’il est peu probable que quelqu’un tombe dessus par hasard. Mais cela vous donnera une fin alternative.

Let’s play de Fire Emblem Warriors : Three Hopes – Geek Experience
Grand fan de la licence The Legend of Zelda depuis A Link to the Past. Également fan de Splatoon, de Fire Emblem, Civilization ou encore Xenoblade Chronicles. Joue aussi à de nombreuses autres licences comme Mario Kart, Smash, Pokémon, SimCity etc... Aussi suiveur de l'actualité tech.