Logo Ubisoft
Ubisoft

Ubisoft subi un exode de ses employés

Ubisoft traverse une période difficile, les soucis interne que la société peine à résoudre mais aussi son image et cela a des conséquences
Ubisoft traverse une période difficile, les soucis interne que la société peine à résoudre mais aussi son image et cela a des conséquences

Ubisoft, le géant français et européen du jeu vidéo est dans une situation compliqué depuis plusieurs mois. Après les rapports sur le harcèlement ou la mauvaise organisation du travaille et les abus qu’il y avait eu, l’entreprise n’est pas à son plus haut. De plus côté, joueurs une certaines lassitude ce faire ressentir au vu du catalogue de la société. Mais la société est touché par un nouveau problème important.

Fuite des employés d’Ubisoft

Ubisoft est touché depuis quelques mois par des fuites, non pas de ses jeux mais de ses employés. Selon un nouveau rapport Stephen Totilo d’Axios, de très nombreux employés quitte le navire prématurément.

Ce rapport indique qu’au moins cinq des 25 personnes les plus crédité sur le dernier gros titre qu’est Far Cry 6 ont quitter l’entreprise. Chose identique avec 12 personnes sur les 50 qui ont travaillé sur le dernier jeu de la licence Assassin’s Creed. Et cela ne touche pas uniquement les haut placé sur ces projets. En suivant les studio sur LinkedIn on peut apercevoir que les studios ont perdu des dizaines de personnes depuis le début de l’année.

Axios est rentré en contact avec plusieurs anciens employés de la société. Deux employés ont admis que les départs venait « ralentir voir bloqué » les productions en cours. Un développeur qui avait quitter la société a mentionné qu’il avait été appelé pour venir en aide sur une production car il n’y avait pas de remplacement qui connaissait la partie concerné.

Une image dégradée

D’autres employés mentionne la situation de l’entreprise comme facteur aggravant. Les problèmes que la société a traversé et traverse. Notamment le traitement des problèmes internes ou encore des choix stratégiques comme les NFT avait plombé l’image de la société. Image qui est utilisé par les sociétés de recrutement qui viennent recherché des personnes formé pour d’autres studios.

Des anciens mentionne également que la haute direction de l’entreprise avait  » constamment mis l’accent sur le fait d’aller de l’avant » et « de regarder vers l’avenir » tout en ignorant les plaintes, et appel au secours des employés. Mais aussi que la réputation de l’entreprise était trop difficile a supporter.

Anika Grant, responsable des opérations humaines chez Ubisoft a répondu à Axios. Elle mentionne bien les départs mais en indiquant les les chiffres sont « conforme aux normes de l’industrie« . Toutefois, elle admet que cela augmente et est un peu supérieur à ce qu’elle l’habitude de voir généralement.

Gwennaël Maillet
Fan de The Legend of Zelda depuis A Link to the Past, je suis la série et par extension Nintendo, notamment MK, Splatoon, Fire Emblem, Smash ou encore Xenoblade. Également suiveur de l'actualité JV général mais aussi Tech.