3DS
Nintendo

La Video Game History Foundation contre la fermeture des stores 3DS/Wii U

Un fondation pour la préservation historique des jeux vidéo interpelle Nintendo au sujet de la prochaine fermeture des store Wii U et 3DS

Un fondation pour la préservation historique des jeux vidéo interpelle Nintendo au sujet de la prochaine fermeture des store Wii U et 3DS

Annoncé hier, Nintendo va mettre fin aux achats sur les boutiques Wii U et 3DS en 2023. Cela était prévisible de longue date, aucune société de supportant des équipement coûteux pour des appareils délaissé. Mais cela pose également des problème, notamment dans la conservation de l’histoire du jeux vidéo.

Une fondation de préservation contre la fermeture

La fermeture des boutiques 3DS et Wii U l’an prochain n’est pas très bien accueillie par les joueurs. Selon les estimations de VGC il y aurait près de 1000 jeux disponible uniquement en numérique en cumulé sur les deux boutiques. Soit autant de jeu qui ne seront plus accessible l’an prochain, sauf via piratage. Et on connait déjà la position de Nintendo sur ce sujet. Sans parlé des consoles virtuelle où le catalogue est très largement plus fournir que sur le Switch Online.

C’est arrivé au point où la Video Game History Foundation, une organisation à but non lucratif dédiée à la préservation, à la célébration et à l’enseignement de l’histoire des jeux a commenté sur la fermeture des stores numériques de Nintendo.

Sa déclaration comprend la réalité commerciale de l’opération. Mais note comment la société offre peu d’option aux joueurs pour aller récupéré ces titres. Il comprennent également pourquoi Nintendo ne veut pas d’offre commerciale venu d’autres sites. Mais indique qu’empêché le travaille de préservation est destructeur pour l’histoire du jeux vidéo.

Bien qu’il soit regrettable que les gens ne puissent plus acheter de jeux numériques 3DS ou Wii U, nous comprenons la réalité commerciale qui a motivé cette décision. Ce que nous ne comprenons pas, c’est quel chemin Nintendo attend de ses fans, s’ils souhaitent jouer à ces jeux à l’avenir.

En tant que membre payant de l’Entertainment Software Association, Nintendo finance activement le lobbying qui empêche même les bibliothèques de fournir un accès légal à ces jeux. Ne pas fournir d’accès commercial est compréhensible, mais empêcher le travail institutionnel pour préserver ces titres en plus de cela est activement destructeur pour l’histoire du jeu vidéo.

Nous encourageons les membres de l’ESA comme Nintendo à repenser leur position sur cette question et à travailler avec les institutions existantes pour trouver une solution.

Il espère que Nintendo va revoir sa politique au sujet de la préservation des jeux. Mais il est difficile de croire que la société va le faire. Et vous que pensez-vous de cette fermeture, ainsi que cette déclaration de cette fondation ?

Grand fan de la licence The Legend of Zelda depuis A Link to the Past. Également fan de Splatoon, de Fire Emblem, Civilization ou encore Xenoblade Chronicles. Joue aussi à de nombreuses autres licences comme Mario Kart, Smash, Pokémon, SimCity etc... Aussi suiveur de l'actualité tech.