Nintendo Switch OLED
Nintendo

Doug Bowser commente sur le Joy-Con Drift

Les Joy-Con de la Nintendo Switch sont le plus gros problème que la console possède, mais Bowser réitère les propos d'une amélioration constante
Les Joy-Con de la Nintendo Switch sont le plus gros problème que la console possède, mais Bowser réitère les propos d'une amélioration constante

Depuis le lancement de la Nintendo Switch un problème existe. Le Joy-Con Drift, le fait qu’avec de l’usure votre joysticks de vos Joy-Con fasse des mouvements non voulu. Cela a valu à Nintendo plusieurs critiques d’associations consommateur comme en France. Mais Nintendo a toujours confirmé que le Joy-Con était constamment amélioré.

Une longue bataille contre le Joy-Con Drift

Nintendo a publié plusieurs déclarations autour de l’affaire du Joy-Con Drift. Et Doug Bowser y remet une couche lors d’une interview avec The Verge, où il a déjà répondu aux critiques de l’émulation du Switch Online. Il a été interroger sur l’amélioration des manettes de la Switch.

Il a réitéré les récentes commentaires qu’on été fait par Nintendo. Sur la façon dont la société travaille pour améliorer de manière constante ces produits. Notamment basée sur les Joy-Con qui ont été retourné et réparé. Il indique également les tous les nouveaux Joy-Con, dont ceux de la Switch OLED possèdent les dernière améliorations, mais également ceux de la Switch et de la Lite.

Au cours des cinq premières années et demie de la Nintendo Switch, nous avons observé le gameplay, nous avons observé que les gens ont rendu les unités comment ils les ont portées, et nous avons fait des améliorations continues dans l’ensemble du Joy-Con, y compris le stick analogique. Cette dernière version, Nintendo Switch OLED, a le même stick analogique mis à jour qui est maintenant disponible dans la Nintendo Switch originale et Nintendo Switch Lite.

Des propos déjà connu

Dans une discussion « Ask the Developer » il y a quelques semaines. La division de développement technologique de Nintendo a expliqué comment le Switch Joy-Con s’est amélioré au fil du temps grâce à une résistance à l’usure et une durabilité améliorées. Tout en gardant une « usure » considérée comme « inévitable »:

Oui, par exemple, les pneus de voiture s’usent lorsque la voiture se déplace, car ils sont en frottement constant avec le sol pour tourner. Donc, avec cette même prémisse, nous nous sommes demandé comment nous pouvons améliorer la durabilité [Joy-Con], et pas seulement cela, mais comment l’opérabilité et la durabilité peuvent coexister? C’est quelque chose que nous abordons continuellement.

Le degré d’usure dépend de facteurs tels que la combinaison des matériaux et des formes, nous continuons donc à apporter des améliorations en recherchant quelles combinaisons sont moins susceptibles de s’user. Nous avons mentionné que les spécifications des contrôleurs Joy-Con n’avaient pas changé dans le sens où nous n’avons pas ajouté de nouvelles fonctionnalités telles que de nouveaux boutons, mais les sticks analogiques des contrôleurs Joy-Con inclus avec Nintendo Switch OLED sont la dernière version avec toutes les améliorations. Inutile de dire qu’il en va de même pour les sticks analogiques inclus dans Nintendo Switch, Nintendo Switch Lite, les contrôleurs Joy-Con vendus séparément et le contrôleur Nintendo Switch Pro qui sont actuellement expédiés.

Reste donc à voir dans la durée si les Joy-Con de la Switch OLED vont subir le même sort ou pas. Il faut généralement attendre un à deux ans pour voir si cela dérive ou pas. C’est le plus gros problème hardware que connait la console depuis son lancement. Bien que les Joy-Con soit des manettes de haut technologies, ce défaut n’est pas négligeable, ni acceptable.

Gwennaël Maillet
Fan de The Legend of Zelda depuis A Link to the Past, je suis la série et par extension Nintendo, notamment MK, Splatoon, Fire Emblem, Smash ou encore Xenoblade. Également suiveur de l'actualité JV général mais aussi Tech.