Sakurai
Nintendo

Masahiro Sakurai parle de ses débuts sur Kid Icarus et de sa santé

Masahiro Sakurai a donner une interview dans le Harada's Bar, concept par le réalisateur de Tekken et le troisième épisode est disponible
Masahiro Sakurai a donner une interview dans le Harada's Bar, concept par le réalisateur de Tekken et le troisième épisode est disponible

C’est notre saga du lundi depuis déjà deux semaines. Masahiro Sakurai, papa de Kirby ou Smash Bros. a réaliser une interview avec le réalisateur des Tekken, Katshhiro Harada. Cette interview est disponible par épisode chaque samedi soir, et ce week-end la troisième partie a été publié. Après avoir connu l’avis de Sakurai sur les mèmes, sur son travaille voici celui sur Kid Icarus et de sa santé.

Sakurai a parié sur l’expérience DS

Comme il l’explique, la « Touch ! Generations » de la Nintendo DS était extrêmement populaire à l’époque, porté par des jeux comme Brain Tranding (Dr Kawashima). Et Sakurai était convaincu que cette tendance allait se poursuivre alors que la Nintendo 3DS arrivait. Il souhaitant donc aller plus loin avec une expérience approfondie.

Le plan initial était basé sur un nouveau matériel, la 3DS, qui arrivait. A l’époque Touch! Generations était populaire sur DS. Touch! Generations est un terme général pour les petits jeux logiciels comme Brain Training. Ils étaient différents des jeux ordinaires, mais ils vous donnaient de nombreux avantages et étaient bons pour de courtes périodes de jeu … Je pensais que la tendance se poursuivrait. Je voulais donc faire quelque chose qui vous permettra de jouer à des jeux à fond, c’est ainsi que j’ai planifié Kid Icarus: Uprising. 

Avant même que Kid Icarus ne soit en développements, la volonté plus substantielle du Touch! Genérations avait été écrite. Le plan était de faire un jeu de tir à la troisième personne, mais en raison de la taille de l’écran 3DS et des limites de la 3D, les batailles de joueurs contre joueurs n’allaient pas vraiment pour le format. Et donc dans Kid Icarus: Uprising, nous voyons Pit affronter des monstres géants et des dieux.

Nous allions faire un jeu de tir à la troisième personne parce que la 3DS avait une fonction de profondeur. Mais l’écran est petit, donc la profondeur était limitée aussi. C’est pourquoi nous n’en avons pas fait une bataille entre une personne et une personne. Nous avons rendu les adversaires beaucoup plus grands.

Un succès et une demande

Le jeu s’est évidemment avéré être un succès et depuis, il y a eu des demandes continues pour plus de nouvelles entrées dans la série. Dans le même épisode de Harada’s Bar, il a été noté combien de fans de Sakurai ont beaucoup demandé sur Kid Icarus: Uprising lorsque la série prenait des questions à transmettre à Sakurai.

Malgré le nombre de fans qui aimeraient voir cette série revenir, plus tôt cette année, Masahiro Sakurai a mentionné à quel point une suite à Uprising serait difficile, ce qui signifie essentiellement que cela ne se produira pas de sitôt. Et en ce moment, Sakurai et son équipe travaille sur le combattant DLC final pour Super Smash Bros. Ultimate.

Sakurai va bien

Dans la suite de son interview, en dehors des questions sur Super Smash Bros., Kiby ou Kid Icarus: Uprising. Sakurai mentionne qu’il reçoit beaucoup de question sur la santé, et il rassure les fans, il va bien « I’m okay, guys« . Peu de temps après cette petite phrase, il précise qu’il a néanmoins un petit souci à l’épaule.

Il fut un temps où j’avais un problème à l’épaule. C’était il y a des années et ça va bien maintenant. Les gens de mon âge sont plus susceptibles d’avoir les épaules raides. Dans de nombreux cas, la cause est inconnue. Mais dans mon cas, la cause était claire, qui était une tendinite calcifique… Quand j’ai eu une radiographie, j’ai vu ces grains de riz ressemblant à de l’eau de chaux là-dedans. J’ai demandé s’ils pouvaient faire une intervention chirurgicale mais ils ne l’ont pas recommandé… Il a fallu beaucoup de temps pour s’en aller. Quand ça m’a fait mal, j’ai eu une injection en bloc.

Une routine bien établie

Il précise que la seule chose qui le gène actuellement c’est les yeux secs, qu’il traite avec des gouttes. Il en profite pour décrire également sa routine quotidienne. On apprend qu’il fait des soulever de poids, on sait qu’il fait du vélo d’appartenant devant la TV ou en jouant. Il ne se couche néanmoins pas avant 2h30 et se lève généralement à 8h30 chaque jour.

Sakurai est connu pour être un acharné au travail, à plusieurs reprises il a subi des problèmes de santé durant les développements. Durant les derniers développements, notamment de Super Smash Bros., il a même dû être mis sous perfusions pour continuer son travail. Il a également mentionné dans le second épisode de l’interview, qu’il ne buvait pas d’eau mais du Coca-Cola Zero.

En espérant malgré tout qu’il prendra quelques vacances dans les prochains mois, après avoir publié le dernier combattant de Super Smash Bros. Le dernier épisode de cette interview sera publié samedi soir.

Troisième épisode de l’interview – Harada’s Bar
Gwennaël Maillet
Fan de The Legend of Zelda depuis A Link to the Past, je suis la série et par extension Nintendo, notamment MK, Splatoon, Fire Emblem, Smash ou encore Xenoblade. Également suiveur de l'actualité JV général mais aussi Tech.