Splatoon 3
Nintendo

Avis : Splatoon 3

Splatoon 3 est le nouveau jeu de tir de la jeune licence de Nintendo lancé sur Wii U, mais est-ce qu'il confirme le succès de la licence ?

Splatoon 3 est le nouveau jeu de tir de la jeune licence de Nintendo lancé sur Wii U, mais est-ce qu'il confirme le succès de la licence ?

Splatoon 3 est le troisième opus de la jeune licence de jeu de tir que Nintendo a inauguré sur Wii U. Après deux épisodes à succès, dont le second est sortie au début de la Switch. Nintendo cherche a confirmé si la licence fait partie de ses grandes licence avec un nouvel épisode pour le grand parc de Switch. Mais Splatoon 3 sera-t-il à la hauteur ?

L’excellente campagne solo de Splatoon 3

Commençons par le mode de jeu qui m’a le plus intéressé, le solo du jeu. Une aventure qui sert également du tutoriel déguisé et qui dans les précédents opus était très voir trop facile. Du moins jusqu’au DLC de Splatoon 2 qui lui était trop difficile. Pour Splatoon 3 il on fait simple, le meilleur des deux mondes. Une aventure riche, accessible mais qui propose des bon défis, notamment le niveau bonus.

On conserve la structure « en monde » façon Mario avec plusieurs niveaux par mondes. Chaque niveau propose un défi particulier qui sont tous différents, et y a environ 70 niveaux à faire. Cela va d’un simple parcours avec des ennemis, à des casse-têtes, des parcours timé, des cibles à atteindre, réflexe, dextérité etc. Sachant que ces niveaux ont parfois une ou trois armes au choix à début du niveau. Ce choix d’arme permet de faire légèrement varié la difficulté du niveau.

Chaque niveau est soit payant en œufs, mais on parle d’un prix que dépasse pas les 50, soit gratuit. Ils ne dure en moyenne entre 1 et 3 minutes et vous donne des centaines voire milliers d’œufs en fin de niveau. Œuf qui permette via votre Salmioche, votre compagnon de progressé en enlevant la mixture qui vous transforme en boule de poil sans défense.

En parcourant ces mondes vous n’avez que trois boss, mais tous sont plus difficile que les opus précédents. Mais vous en rencontré un avant et le boss final est comme dans le DLC de Splatoon 2 très travaillé dans son ambiance tout en restant technique à vaincre. Le lore développer durant l’aventure est optionnels, mais développe un peu plus l’univers du jeu. De plus les PNJ qui vous accompagne sont bien plus détaillé en animé lors des petites cinématiques. Une très bonne aventure tutoriel déguisé d’une dizaine d’heure très agréable à faire.

La nouvelle vague du Salmon Run

Autre mode très cool du jeu, c’est le PvE nommé Salmon Run qui arrive avec un version Next Wave. Et c’est un des modes qui a le moins évolué par rapport à Splatoon 2. Mais qui avec ces petits ajouts le rend toujours plus intéressant à faire entre amis ou avec des inconnus.

Vous joué toujours en coopération a quatre face à des vagues d’ennemis, les Salmonoïdes qui envahisse le stage. Vous devez alors tenir bon et vaincre les Salmonboss qui arrive et qui lâche de œufs dorés dès qu’il meurent. Ainsi pour chaque vague vous avez un timer pour réaliser le quota ou plus. Et ainsi il y a trois vagues à faire qui sont de plus en plus dur. Sachant qu’à chaque vague vous switcher d’arme automatiquement parmi les quatre disponibles. A savoir que les stages et les armes tourne toutes les deux heures.

Mais la grosse nouveautés de ce mode, en plus du simple ajout de quelques Salmonboss supplémentaire. Ou encore du jeté d’œuf doré qui rendre la coopération plus poussé. C’est la 4e vague qui se déclenche dès que la jauge visible dans l’enseigne du mode se remplie. Ainsi un Salmonarque arrive avec plusieurs Salmonboss, et les joueurs doivent utilisé leurs canons à œuf pour tirer des œufs dorée sur les boss. Sachant que la vague est chronométré. Cela vous donnera des récompenses supplémentaire, notamment des ressources rare à échangé.

Guerre de territoire, le jeu de carte de Splatoon 3

Grosse nouveauté de Splatoon 3 est son nouveau mode de jeu de carte. Vous joué les règle du modes classique de la licence à savoir Guerre de territoire, le mode où il faut recouvrir la carte de votre couleur mais en jeu de carte. Ainsi vous avez un deck offert, mais vous pouvez en créer plusieurs personnalisé avec des cartes que vous trouvé dans le solo, le PvE ou le multi-joueurs.

Ainsi vous affrontez plusieurs IA de différents niveau dans des duels. L’objectif est d’avoir le plus de points sachant qu’on en gagne via le nombre de case prise par sa couleurs. Soit via les points bonus qui sont donné lorsqu’on active une case d’attaque spéciale. Car si chaque carte correspond un à élément de Splatoon, les attaques spéciales sont présente. Mais elle coûte des points qui sont récupéré en encerclant des cases spéciale bien précises.

Le seul défaut c’est que le mode est limité à l’ordinateur actuellement, pas moyen de joué face à des joueurs. Excepté des IA qui joue à la place d’autres joueurs présent autour du stand du mode. Néanmoins cela reste un très bon ajout. Un mode accessible, addictif et qui propose de courte sessions de jeu. Les matchs étant limité à 10 tours.

Un multi efficace

Enfin passons au multi-joueur qui n’a comme seul gros défaut le fait qu’aucun nouveau mode a été apporté. Et plus légèrement le fait que de monté de niveau soit assez lent, chose qui peut gêné si vous souhaitez testé un peu toutes les armes. Car il faut passé de niveau pour gagner des tickets brevet, monnaie d’achat des armes.

Toutefois, en excluant ces soucis et le online, Nintendo voilà, bien que Splatoon fait partie de ceux qui sont le moins impacté par la qualité du réseaux. Le jeu en multi-joueur reste un classique du jeu avec néanmoins l’ajout de deux mouvements en plus des nouveautés venu des armes et des attaques spéciale. Les nouveaux stages sont toujours aussi sympathique avec pas mal de variété et parfois des stages évolutif.

Après l’expérience de jeu est globalement la même que sur Splatoon 2, cela fonctionne toujours aussi bien. On retrouve les modes jeu classique. le mode normal en guerre de territoire, les parties classées qui change de mode de jeu toutes les deux heures ou encore les partie privés. Les vrais bonnes nouveautés est dans l’ergonomie pour jouer avec des amis où c’est bien plus facile.

Les battlepass façon Nintendo

Le multi-joueur qui vous permettra de récupéré par mal de récompenses via les catalogues. C’est un niveau supplémentaire qui vous débloque des récompenses, en simple un battlepass comme dans Fortnite par exemple, mais gratuit. Vous en aurez un tous les trois mois comme un battlepass classique avec des récompenses varié comme des vêtements, des badges, des décorations ou des titres et des cartes.

SplatFest, toujours la bonne ambiance

Autre grand mode en multi c’est lors des événements nommé SplatFest ou Festival. Des événements régulier dont le jeu a connu un pour sa bêta test et son premier officiel. Le but est simple, une question un peu idiote, trois camps, la nouveauté de cet opus, c’est Splatoon 3, et bon courage. Des matchs où vous allez défendre votre camp face aux autres dans tous les modes, classique ou classé mais uniquement en guerre de territoire.

Mais la vrai nouveauté est le mode Guerre de Territoire Tricolore, où les trois teams joue en même temps. Comment cela se passe, l’équipe qui est en tête au milieu de l’événement aura quatre joueurs qui apparaisse au centre de la carte. Les deux autres camps auront seulement un duo qui les représentes et apparaisse de chaque côtés. Ainsi l’équipe en tête est pris en tenaille et logiquement deux batailles avec deux duo à lieu. Mais il est possible qu’il y a des déséquilibre et qu’un camp prennent l’avantage.

Mais en plus de cela une fusée est présente au centre de la carte et qu’il faut activé. Sachant qu’il faut la tenir quelque seconde sans défense pour l’avoir. Elle permet de recevoir une aide par le personnage qui le représente, à savoir un des membres des Tridenfer, le trio de star du jeu. A noter que l’équipe en tête ne peut pas utilisé ce bonus, et doit simplement le défendre.

Ainsi à la fin vous avez le décompte des votes, qui donne des points. La contribution des matchs classique qui rapportent également des points, de même pour le classé. Et cela donne le gagnant du SplatFest où les joueurs reçoivent plus de récompenses que les autres. Sachant qu’un niveau de festival est aussi à faire monter pour toujours plus de récompenses.

Une personnalisation poussé

La personnalisation est un maître mot dans Splatoon 3, et elle commence dès votre personnage. Avec un nombre de coupe de cheveux plus grand, la personnalisation des sourcils, des yeux ou de la tenue. D’ailleurs les vêtements il y en a toujours plus de quoi créer votre style qui vous donnera vos bons bonus en jeu pour votre skill. Sachant qu’il y a toujours Pikpik, le PNJ qui peut changer les bonus lié aux vêtements.

Mais en plus des vêtements, ou même des armes avec l’apport de nouveautés et un catalogue immense. Vous avez votre Salmoiche pour le solo a personnalisé, alors ça se limite aux cheveux, mais c’est déjà ça. Mais vous avez ensuite votre Splatiquette, qui une bannière visible en multi-joueur totalement personnalisable. Avec des éléments qui se récupère partout dans le jeu et ses modes.

De même que pour le casier, qui est une nouveauté comme la splatiquette. Cela se trouve dans le Hall multi-joueur dans une autre pièce. Vous verrez ainsi les casiers des dernières personnes que vous avez rencontré mais surtout le vôtre. Et ainsi vous pourrez le personnalisé à votre guise, avec des autocollants, des objets, des armes ou encore des vêtements. A vous de vous amuser et les joueurs sont créatif, sachant que les objets se récupère également partout dans le jeu, solo, multi, PvE mais aussi en boutique.

Splatoon 3 possède toujours un univers travaillé

Enfin passons au dernier des atouts du jeu, son ambiance et son univers toujours aussi bien travaillé. La Cité Clablousse qui sert de hub central est une inspiration chaotique de Hong Kong. Chaotique à cause du dernier SplatFest sur Splatoon 2 qui a influé sur le 3, une habitude chez Nintendo. L’ambiance est très réussit, le hub est aussi bien plus vaste mais fonctionne toujours très bien.

Et enfin, les musiques de Splatoon 3 sont toujours des musiques de qualités. Quelle soit dans le mode histoire pour accompagner votre progression, dans le PvE pour la pression de chaque vague ou dans le multi-joueur et la minutes final. Toutes sont excellentes comme à l’habitude pour la licence. Et c’est encore mieux lors des SplatFest où tout la cité change d’aspect pour l’événement et s’ambiance.

Gameplay complet de Splatoon 3 réalisé en live – Gwen/Sylcam pour Geek Experience
Grand fan de la licence The Legend of Zelda depuis A Link to the Past. Également fan de Splatoon, de Fire Emblem, Civilization ou encore Xenoblade Chronicles. Joue aussi à de nombreuses autres licences comme Mario Kart, Smash, Pokémon, SimCity etc... Aussi suiveur de l'actualité tech.