Saint Row
Saint Row

Avis: Saint Row

En 2022 Saint Row tente un reboot avec un nouvelle épisode, mais réussit-il à renouvelé l'expérience et a revenir sur une formule réaliste ?

En 2022 Saint Row tente un reboot avec un nouvelle épisode, mais réussit-il à renouvelé l'expérience et a revenir sur une formule réaliste ?

Cette année a marqué le retour de la licence Saint Row après 9 ans d’absence. Une licence qui a pas mal changé depuis ces débuts, d’un jeu de gang sérieux et réaliste à un jeu complètement loufoque et qui part dans tout les sens. Mais avec ce reboot, Embracer veut repartir sur une bonne base pour relancé la licence. Mais est-ce une réussite ?

Condition de jeu : Fait sur la version PC

Saint Row est techniquement moyen

Saint Row est un jeu qui sur le plan technique n’est clairement pas un jeu qui fait office de modèle. Le jeu est propre avec un open-world correct, mais il brille pas. Les graphismes sont correct sans plus, la stabilité est là aussi globalement ok sur tout le jeu. A l’exception des redémarrages et de quelques fois en jeu, mais cela reste peu dérangeant.

De même niveau musique, où le jeu s’offre de bonne musique mais aucune ne sera très marquante. Il reste néanmoins que les personnages sont un peu léger dans leurs qualités graphique. Qu’il y a des petites erreurs où des éléments volent sans raison ou son placé de manière étrange. Mais le gros défaut du jeu est bien ces bugs.

Le jeu au lancement était remplie de bug qui sont parfois très gênant. J’ai rencontré un bug qui rendait une mission bien plus difficile à cause d’un personnage qui t’accompagne inactif. Mais même avec un premier patch, beaucoup de bugs reste à corriger. Des bugs dans la cinématique finale, mais aussi lors de l’utilisation de certain véhicule ou encore dans les collisions. Mais il y a aussi quelques éléments ou PNJ qui apparaisses et disparaisses devant nous, sans raison ou des crashs.

Où est le charisme ?

Passons à l’univers et aux personnages. Vous serez comme dans tous les Saint Row accompagné par des personnages qui formeront votre crew. Mais ici, reboot oblige que des nouveaux et c’est pas glorieux. Les trois personnages sont sans charisme contrairement aux précédents. Vous avez droit à un intello froussard, un DJ instagrammer allergique au gluten et une mécano qui surf sur le web.

Pour votre personnages, vous êtes libre de le personnalisé et la dessus le jeu ne vous limite pas. Vous pouvez absolument tout personnalisé, l’âge, le poids, la corpulence, la taille. Mais aussi la couleurs de peau, des teints naturel au moins naturel. De même sur les cheveux, tatouage, cicatrice et même des prothèses aux jambes et aux bras.

Ensuite vous évolué dans une nouvelle ville, fini l’inspiration de Détroit des précédents opus, ici c’est une inspiration de Las Vegas. Ainsi on a un open-world assez désertique, du moins de la périphérie de la ville qui ceinture un lac. Dans cette ville on retrouve les archétype classique, centre-ville, zone riche, pauvre ou industrielle. Mais cela n’a que peu d’importance, car bien qu‘il y a des éléments a trouvé un peu partout ce n’est pas ça qui fait le jeu.

Vos ennemis sont pas beaucoup plus intéressant que vos compagnons. Y a les Pantheros, un gang de mécano hispaniques avec leur chef qui est juste jamais content et musclé. Un duo d’anarchiste instagrammer fan de techno avec le groupe des Idols. Et enfin les Marchals, une entreprise de milice privé technologiquement poussé avec un vieux texans comme chef.

En parlant des ennemis, mentionnons l’intelligence artificielle qui comme dans tous les jeux de ce genre est toujours à la ramasse. Dans l’open-world elle réagit parfois à vos tirs, parfois non. Le moindre obstacle bloque les voitures. Dans les combats les ennemis sont un peu intelligent en se cachant et esquivant, mais c’est pas encore parfait.

Chose intéressante néanmoins, pour la notoriété, ou les étoiles de police et de gang y a une nouveauté sympa. Les PNJ peuvent passé des appels qui ramène des renforts, sauf si vous les tué avant. Ainsi vous pouvez plus facilement vous enfuir même avec de la notoriété.

La Startup Nation

Ainsi, placé dans cet univers vous devrez devenir le nouveau boss de la ville et pour cela vous devrez créer… une entreprise, certes avec pas mal d’activité illégale, mais c’est pas un gang non plus. Ainsi vous allez d’abord récupéré un lieu, l’église iconique de la saga. Puis ensuite créer des entreprises et les faire fonctionné.

Vous avez ainsi la clinique pour la fraude à l’assurance, un classique de la licence. Le dépôt de matière toxique où vous allez récupérer des camions d’entreprises PNJ qui veulent avoir une image écolo. Mais aussi la distribution de drogue via des camion de tacos. Et bien autre encore, mais dans le lot y a des choses plus loufoque comme devenir le maître d’un jeu de rôle. Le tout baigne dans cette ambiance d’entreprenariat et startup. Qui certes s’inscrit dans l’époque d’aujourd’hui, mais qui est loin des origines de la série. Il manque juste les cryptomonnaies et le NFT et on a le bingo gagnant.

Un gameplay classique

Au niveau du gameplay c’est un GTA-like, en clair un open world où vous pouvez volé des véhicules et tiré à votre guise. On retrouve la classique roue des armes, arme qui sont légèrement améliorable au fil du jeu. La personnalisation toujours complète des voitures. A noter que les voitures PNJ sont en papier, deux gros chocs et elle explose. Pas de parachute, mais une wingsuits qui amélioré permet des actions spécifique comme frappé depuis les airs une cible au sol.

Après vous avez donc les missions principales qui font avancé le petit scénario qui n’est pas très intéressant ou twist pas fou. Y a également les activités lié aux entreprises qui vous créer. Mais aussi des événements aléatoire en jeu, comme des fourgons, des colis de drogue a récupéré, des coins photos et autres petites activité secondaire. Tout cela vous permettra d’évolué sur votre niveau, niveau qui débloqué divers éléments. Mais surtout de gagné de l’argent.

Par contre le jeu ajoute deux nouveautés étranges, les aptitudes et les atouts. Les aptitudes se débloqué selon certaines actions et vous donne 4 actions possible en combat. Des choses qui vont vous le facilité, vous sauvé ou vous aidez. Pour les utilisé il faudra simplement tué des ennemis qui recharge une jauge au-dessus de votre vie. Les atouts sont des passifs qui là aussi selon votre envie vous permettrons d’avoir des bonus. Par exemple les ennemis laisse tombé plus d’argent, de munitions etc.

Playlist let’s play de Saint Row – Geek Experience
Grand fan de la licence The Legend of Zelda depuis A Link to the Past. Également fan de Splatoon, de Fire Emblem, Civilization ou encore Xenoblade Chronicles. Joue aussi à de nombreuses autres licences comme Mario Kart, Smash, Pokémon, SimCity etc... Aussi suiveur de l'actualité tech.