Nintendo Switch OLED
Nintendo

Digital Foundry théorise sur la potentialité d’une Switch 4K

Bien qu'ont soient plus près de la sortie du modèle OLED que du modèle 4K, Digital Foundry explore la possibilité de voire arrivée une Switch 4K.
Bien qu'ont soient plus près de la sortie du modèle OLED que du modèle 4K, Digital Foundry explore la possibilité de voire arrivée une Switch 4K.

Digital Foundry est une branche d’Eurogamer réputé notamment pour ces tests poussés dans le domaine du jeux vidéo. Que ce soit hardware ou software, et ils ont testé de très nombreux produits. Alors que la Switch Model OLED arrive et que certain souhaite voir une Switch 4K. Ils ont tenté de voir si c’était réellement possible.

Switch 4K, est-ce possible ?

Avec les composants actuels qui ont maintenant près de quatre ans et demi, nous pouvons espérer la sortie d’un véritable modèle plus évolué. Afin de profiter d’un hardware qui ne soit pas le plus daté, qui nous donne accès à des expérience de qualité sans entrée en confrontation avec la stratégie de Nintendo et son placement face à la concurrence.

Chaque fois que cela se produira, il sera intéressant de voir ce qu’elle peut faire. De façon réaliste, en supposant que Nintendo conservera l’approche hybride. Beaucoup spéculent avec désinvolture sur une nouvelle Switch qui sera si puissant qu’elle sortira de la 4K. Mais cela semble peu envisageable à l’heure actuelle.

La vidéo ci-dessous de Digital Foundry évalue le potentiel d’une future console Nintendo qui utilise le DLSS (Deep Learning Super Sampling) de NVIDIA pour bénéficier de la 4K en sortie vidéo. C’est une vidéo intéressante parce qu’elle essaie d’être le plus réaliste que possible.

Le Steam Deck, par exemple, est la puissante console portable de Valve. Mais elle aussi limite néanmoins sa résolution et son framerate pour les jeux exigeants. Les réalités des puces mobiles exécutant des jeux modernes ne peuvent être ignorées.

La vidéo (en anglais) vaut la peine d’être regardée ou l’article lu, car ils explorent les progrès actuels du DLSS et comment il pourrait fonctionner sur une potentielle Switch 2. Elle examine brièvement les améliorations potentielles à l’avenir.

C’est possible, mais pas simple

Le bilan de cette réflexion est simple, c’est possible, mais ce ne sera pas simple. Il serait possible pour Nvidia de concevoir une puce mobile avec DLSS. Que le DLSS n’est pas un truc magique facile à implémenté, qu’il a un coût important à prendre en compte. Il faut que cela soit bien refroidit, que la puissance qu’il demande soit présent et que cela soit économiquement viable, surtout avec la stratégie Nintendo. Mais c’est envisageable.

Je tiens également à ajouter que cela pourrait être aussi un moyen pour Nvidia de frapper un grand coup. Donner le DLSS avec un processeur adapté et entrant en adéquation avec la stratégie à Nintendo pour sa Switch next-gen, serait idéale en termes d’image. Le plus gros concurrent de Nvidia, AMD possède le marché des deux consoles concurrentes, à récemment lancé son équivalent au DLSS qui arrive sur console. Contrer cela via le DLSS sur une console comme la Switch serait un gros coût marketing.

Cependant, il ne faut pas oublier qu’on est bien loin de voir arrivé cette nouvelle Switch, si elle existe. La Switch Model OLED arrive dans environ un mois, et elle devrait relancer la machine pour les deux trois ans restants. Et c’est qu’à partir de là qu’on pourra parler de son successeur.

Vidéo de Digital Foundry sur la possibilité d’une Switch 4K
Gwennaël Maillet
Fan de The Legend of Zelda depuis A Link to the Past, je suis la série et par extension Nintendo, notamment MK, Splatoon, Fire Emblem, Smash ou encore Xenoblade. Également suiveur de l'actualité JV général mais aussi Tech.