Nintendo Direct
Nintendo

Les Nintendo Direct

Nintendo a développé un format particulier après le lancement de la Wii U, Ce sont des présentations préenregistrées et diffusées en direct sur les réseaux sociaux.
Nintendo a développé un format particulier après le lancement de la Wii U, Ce sont des présentations préenregistrées et diffusées en direct sur les réseaux sociaux.

C’est en octobre 2011 que Nintendo introduit le concept de Direct. On parle ici de présentations préenregistrées qui présentent divers jeux et nouveautés de la société en même temps partout sur le globe. Ce format convainc progressivement Nintendo, qui dès 2013 passe totalement sa communication sous ce format. Même durant l’E3 face aux conférences des autres constructeurs et éditeurs.

Ces présentations sont d’abord réalisées sous le regard et animé par Satoru Iwata, PDG de Nintendo. Quelques personnalités intervenaient, notamment les directeurs/producteurs des jeux annoncés mais surtout très régulièrement Reggie Fils-Aimé et Shigeru Miyamoto était présent. Cela sera réalisé de manière plus locale avec les différents directeurs des branches régionales de Nintendo après la mort d’Iwata en 2015. Puis Yoshiaki Koizumi et Shinya Takahashi reprennent la suite en 2017 avec le lancement de la Nintendo Switch.

Plusieurs formats de Nintendo Direct

Les Nintendo Direct existent sous plusieurs formats. Il y les plus classiques qui annoncent plusieurs jeux de Nintendo mais également tierce durant généralement au moins 30 minutes. Puis viennent les versions plus courtes, les Mini quand il y a moins d’annonces. Il y a également le format Direct Spécial qui se concentre uniquement sur un jeu en particulier. Pokémon mais surtout la série Super Smash Bros est celle qui les utilise le plus. Sakurai en a même pris le format et réalise des directs à sa manière pouvant durer jusqu’à 50 minutes pour présenter un personnage en DLC de Smash Ultimate.

Il y a évidemment le Direct E3, celui réservé pour les conférences E3 et ne diffère pas d’un Direct classique. Toutefois, il est nettement plus attendu dans cette période où les annonces s’enchaînent sur quelques jours. On parle d’annonces majeures qui s’enchaînent comme en 2019. Enfin, il y a le Indie World ou Highlights. Ce dernier se concentre uniquement sur des jeux indépendants qui arriveront sur support Nintendo.

ondemand_video

Nintendo Direct E3 2019

Lors du Nintendo Direct de l’E3 2019, Nintendo enchaîne les grosses annonces. Luigi’s Mansion 3, Link’s Awakening Remake, Animal Crossing New Horizons, le Héros de Dragon Quest et Banjo & Kazooie dans Smash, la trilogie Spyro Remake, Dragon Quest 11, The Witcher 3 Hollow Knight Silksong, des Resident Evil et Astral Chain. Mais la grosse surprise, absente même des communiqués de presse, est la suite de Zelda Breath of the Wild.

Nintendo est le seul sur ce système de communication qui ne plait pas forcément à tous. Mais pour Nintendo cela est clairement gagnant. Oui, l’entreprise réalise indéniablement des économies. De fait, ce format ne nécessite pas autant de moyens techniques qu’un événement sur scène. Autre point majeur, il est impossible d’avoir d’éventuels problèmes.

En effet, Nintendo a subit plusieurs couacs sur ces dernières conférences à l’E3. On peut citer Wii Music ou encore les soucis de détection de mouvement de la Wii et son Motion+. Nintendo est bien plus méfiant surtout que ces conférences de l’E3 ont des répercussions sur les investisseurs de la société. Et le moindre problème peut avoir des conséquences importantes. Le fait que cela soit enregistré permet de prendre de multiples prises en cas de problème.

Une présence sur l’année

Autre avantage, Nintendo n’est plus dépendant d’un calendrier. Le calendrier du jeu vidéo est bien organisé. Le début d’année assez vide jusqu’à la PAX East en mars, mais c’est bien l’E3 qui concentre le cœur des annonces. L’événement est marqué par 3-4 jours où les conférences des différents éditeurs et des deux constructeurs (Microsoft et Sony) s’enchaînent. Nintendo est la dernière présentation de l’E3 juste avant l’ouverture du salon.

Vient ensuite la Gamescom, le plus gros salon d’Europe en août avec cependant moins d’annonces. Puis il y a en septembre la Tokyo Game Show et enfin la Paris Game Week. Ces deux derniers salons sont peu prisés par les constructeurs/éditeurs. Depuis quelques années, nous avons les Games Awards qui s’imposent progressivement dans le calendrier. L’édition 2018 a réunit les trois représentants des trois constructeurs. Mais c’est l’édition 2019 qui impose la cérémonie de récompense dans le calendrier avec la présentation en avant-première de la prochaine Xbox Series X.

Une grande présence médiatique à moindre coûts

Par ailleurs, Nintendo profite de cette liberté pour pouvoir être présent toutes l’année à moindre coût. Depuis, Nintendo a pris certaines habitudes, il y a classiquement trois Nintendo Direct dans l’année. Le premier arrive en début d’année entre février et mars. Il se place juste avant la fin du bilan financier qui se termine le 31 mars et annonce classiquement les jeux qui arriveront dans l’année. Nous avons ensuite celui de l’E3 qui présente les jeux de l’année et parfois annonce des jeux plus lointains. Nous pouvons citer la suite de Breath of the Wild lors de l’E3 2019 ou Metroid Prime 4 en 2017.

L’année se termine avec un Direct en septembre ou octobre. Ce Direct annonce quelques informations supplémentaires sur les jeux de fin d’année. Mais il annonce également les « gros » jeux de l’année suivante. Par exemple avec Luigi’s Mansion 3 et Animal Crossing New Horizons présentés fin 2018.

Nintendo n’hésite pas à en faire bien plus, notamment avec le Direct Spécial. Ce format élimine une annonce de jeu d’un Direct prochain pour gagner du temps. La société le fait de manière ponctuelle, avant l’E3 notamment, pour se dégager du temps. Ce fut le cas avec Super Mario Maker 2 en 2019. Autres événements qui s’intercalent dans l’année, les Pokémons Direct. Ici, Game Freaks n’appartenant pas à Nintendo mais étant dépendant, utilise les mêmes canaux de communication. Ou encore les Indie World qui arrivent à plusieurs reprises durant l’année.

Des mises en scène appréciées

La société de Kyoto profite également de ces événements pour se mettre en scène. En effet, beaucoup de Direct sont marqués dans les mémoires par ces scènes devenues iconiques. On peut citer l’annonce des Mii dans Super Smash Bros. 4 où Satoru Iwata et Reggie Fils-Aimé s’affrontent dans un combat acrobatique avant d’arrivé devant et de jouer avec leurs Mii respectif. [Spoiler : Iwata gagne].

Pour l’annonce de Star Fox Zero sur Wii U, dans le style des muppets, Iwata, Reggie et Miyamoto se préparent pour enregistrer un Direct. Mais ils se transforment entre Fox, Falco et Peppy, personnages de la licence.

Ou encore, plus surprenant, un E3 Direct reprend le style de Robot Chicken. Il s’agit d’une série humoriste parodique parfois très mature, un style loin de l’image de Nintendo. Même avec ce style, Nintendo n’hésite pas à mettre en scène ses personnages en coulisse avec un Reggie face aux questions parfois gênantes de la presse. Et c’est un élément qui a popularisé et légitimé ce format auprès de la communauté, mais aussi des autres joueurs et entreprises.

Nintendo Direct E3 2015

2020 et le Covid-19

Dans l’ensemble, ce format a avantagé Nintendo en 2020. Dès mars, les perturbations commencent avec les premières annulations soudaines. Rapidement, avec un confinement qui se généralise sur la planète, les événements qui suivent tombent les uns après les autres. Les petits événements tout d’abord, puis les plus gros comme l’E3, la Gamescom ou encore la PGW. Soudainement, les constructeurs et éditeur suivent le modèle de Nintendo. Chacun organise ses événements, nommés différemment bien sûr, avec parfois des stratégies proches de celle de Nintendo. Les Inside Xbox, les Stay of Play de Sony, les Ubisoft Forwards ou encore le Summer Game Fest et autres petits événements ponctuels.

De son côté, Nintendo, que l’on pense tranquille, subit les effets avec les retards sur les développements et adopte une nouvelle stratégie. Comme l’entreprise annonce ses jeux lorsqu’elle est sûre qu’ils seront terminés, elle abandonne ces Direct. Ainsi, seul un Direct Mini aura lieu fin mars. Et après, elle dévoilera uniquement ces annonces sur les réseaux sociaux sans préavis.

Pour les jeux tierces, la société a créé un nouveau format de Direct, les Partner Showcase, dont plusieurs auront lieu entre l’été et l’automne. Seuls les Pokémons Direct, Smash Direct et Indie World ne subiront pas de changements. Excepté peut-être Masahiro Sakurai, Producteur de Smash Bros. Ultimate qui, confiné chez lui, nous fera découvrir son salon durant les directs.

Un format de communication simple et efficace

Avec les Direct, Nintendo a trouvé une solution de communication très simple, facile à mettre en œuvre et à faible risque technique. Avec ces avantages, Nintendo s’offre également une position où il peut être présent absolument toute l’année. Elle est efficace auprès des fans, surtout pour Nintendo qui possède une communauté forte. Une communauté qui peut profiter ensemble au même moment des mêmes annonces dans la même qualité.

Quoi qu’il en soit, 2020 a été une surprise pour les éditeurs et les constructeurs. Des constructeurs qui, pris par le lancement de leurs nouvelles consoles, ont essayé d’occuper le terrain. De son côté, Nintendo a su se maintenir avec quasiment une annonce, trailer ou mise à jour par semaine entre août et novembre.

Il faudra voir comment les différents acteurs vont se positionner en 2021 avec une nouvelle année de pandémie et comment Nintendo va s’organiser. Car l’entreprise a enfin décidé de relancer le format dit “classique” avec un Direct de 50 minutes en février. Ce dernier n’a pas fait l’unanimité avec ses annonces, surtout quand celui-ci est à 4 jours de l’anniversaire de The Legend of Zelda et que seul un remaster HD du Zelda le moins apprécié est annoncé.

Nintendo Direct E3 2014
Nintendo Direct E3 2019

Gwennaël Maillet
Fan de The Legend of Zelda depuis A Link to the Past, je suis la série et par extension Nintendo, notamment MK, Splatoon, Fire Emblem, Smash ou encore Xenoblade. Également suiveur de l'actualité JV général mais aussi Tech.