Nintendo Game Boy Advance
Nintendo

La Game Boy Advance fête ses 20 ans

La Game Boy Advance fête cette année son 20e anniversaire, l'occasion pour nous de revenir sur cette console portable de Nintendo
La Game Boy Advance fête cette année son 20e anniversaire, l'occasion pour nous de revenir sur cette console portable de Nintendo

Quelques mois après la Nintendo 3DS, c’est au tour de la (ou le comme vous voulez) Game Boy Advance de fêter son anniversaire. 20 ans se sont écoulés depuis sa sortie mondiale le 22 juin 2001. Comme la Nintendo 3DS, elle n’a pas eu un succès aussi flagrant que sa grande sœur et de sa petite sœur. Néanmoins, elle trouvera son public, et bercera des millions de joueurs qui avec elle ont découvert le jeu vidéo.

Une nouvelle génération

Le successeur à la génération des Game Boy sort en 2001 dans le monde. Elle vient remplacer la grande Game Boy et ses déclinaisons après 10 ans de service. La console est une grosse amélioration de performance qui la place comme une console plus puissante que celle en 16bits (SNES ou Mega Drive).

Elle arrive de base avec un écran couleur, des boutons supplémentaires et un design nouveau.
Nintendo souhaitait faire une console avec une apparence originale qui frappe les regards. La marque n’était pas satisfaite par les designers classiques qui s’inspiraient trop de la concurrence de chez SNK avec la Geo-Neo Pocket ou la Lynx. Avec un designer français, Gwenael Nicolas, Nintendo trouve un design “panda” qui lui plaît. Panda qui peut être retrouvé en regardant la console et les différents coloris des boutons.

Grand catalogue

Nintendo conserve la compatibilité avec les jeux de la première génération qui lui assure un très grand catalogue dès son lancement. Surtout qu’ils ont baissé de prix depuis leur lancement débuts 90 pour les plus anciens et que plus d’un demi-milliard de jeux ont été vendus sur la génération.

La console est également non zonée, ce qui signifie qu’il est possible d’importer des jeux étrangers et de jouer sur sa console. De plus, il est moins coûteux de produire des jeux sur console portable que de salon. Couplé à sa bonne popularité et au secteur du jeu vidéo qui touche toujours plus de monde, de nombreuses productions arrivent sur la console.

Nintendo pensait également à une fonction avec sa console de salon, la GameCube. Il est possible de relier quatre Game Boy Advance et une GameCube via un câble pour jouer à un jeu en coopération avec des phases sur la télé et des phases où chaque joueur regarde sa GB Advance. De même, le câble Link évolue pour relier quatre Game Boy Advance avec un câble pour jouer à quatre avec parfois une cartouche de jeu.

Quelques défauts

Son gros point faible, est le même que la Game Boy, est le manque d’un rétroéclairage. Bien que des accessoires arriveront plus tard pour aider, la lisibilité reste son défaut. C’est pour cela que Nintendo lancera la Game Boy Advance SP, qui apportera également quelques autres améliorations. Elle intègre du rétroéclairage, un design à clapet, une taille réduite ainsi qu’une batterie rechargeable.

Un autre point faible est le rendu sonore de la console. En effet, elle ne dispose pas de circuit intégré dédié au son, obligeant les jeux à y dédier une partie de la puissance du processeur. Cela dit, une grande partie de la qualité sonore et musicale des jeux est encore du ressort du compositeur. Selon les jeux et leur développement, certains arrivent néanmoins à proposer une expérience audio correcte.

Une Game Boy Micro est également lancée pour fournir un format réduit. Elle arrive cependant après la Nintendo DS et perd la rétrocompatibilité avec les jeux Game Boy, ce que la DS possède. Elle ne trouvera que peu de preneur avec son petit écran de 2 pouces, à peine plus grand qu’un écran de montre connectée d’aujourd’hui à titre de comparaison.

Des jeux cultes

La console rencontrera un succès rapide, poussé par de nombreux jeux comme les portages SNES des différents Mario, renommé en Mario Advance. On retrouve dans ces jeux Super Mario World, Mario Bros. 2 et 3 ainsi que Yoshi’s Island. Il faut dire aussi que la console est lancée à 700 francs, soit une centaine d’euros et que les jeux coûtaient environ 300 francs (environ 45€).

D’autres jeux deviendront cultes sur la console comme les Zelda, Pokémon Vert Feuille et Rouge Feu, F-Zero ou encore Metroid. On droit à Mario Kart Super Circuit, premier Mario Kart sur console portable. Des RPG inédits comme Golden Sun, des Final Fantasy ou encore des jeux de tactique dont les premier Fire Emblem ou Advance Wars. La console connaître également bon nombre d’adaptations peu qualitative de séries, dessins animés ou films à succès.

La console aura une durée assez courte de cinq ans, mais atteindra toutefois le chiffre des 81 millions d’unités vendues à travers le monde. Ce qui la place à l’époque comme la seconde console Nintendo la plus vendue après la Game Boy et devant la Super Nintendo. Seule la Nintendo Wii, DS et récemment la Nintendo Switch lui passeront devant. Aujourd’hui encore, elle reste la 3 ou 4e console portable la plus vendue, selon si vous considérez la Switch comme une console portable ou non.

Quelques chiffres

La Nintendo Game Boy Advance c’est :

  • Une sortie en mars 2001 au Japon et en juin 2001 dans le monde
  • 81.5 millions d’unités vendues dans le monde, dont 21.3 millions en Europe
  • La Game Boy Advance lancée en 2003
  • La Game Boy Micro lancée en 2005
  • Plus de 370 millions de jeux vendus

Le top des jeux les plus vendus:

  1. Pokémon Rubis et Saphir: 16.2 millions (2022)
  2. Pokémon Rouge Feu et Vert Feuille: 12 millions (2004)
  3. Pokémon Émeraude: 6.41 millions (2004)
  4. Mario Kart Super Circuit: 5.9 millions (2001)
  5. Super Mario Advance 2: 6.7 millions (2001)
  6. Super Mario Advance: 5.5 millions (2001)
  7. Super Mario Advance 4: 5.2 millions (2003)
  8. Namco Museum: 4.2 millions (2001)
  9. Pac-Man Collection: 2.9 millions (2001)
  10. Super Mario Advance 3: 2.9 millions (2002)

Sources:

Gwennaël Maillet
Fan de The Legend of Zelda depuis A Link to the Past, je suis la série et par extension Nintendo, notamment MK, Splatoon, Fire Emblem, Smash ou encore Xenoblade. Également suiveur de l'actualité JV général mais aussi Tech.