Cérébrale Académie: Bataille de Méninges
Nintendo

Avis : Cérébrale Académie: Bataille de Méninges

Cérébrale Académie: Bataille de Méninges est sortie il y a une dizaine de jours, mais est-ce que le party game réflexion vaut-il le coût ?
Cérébrale Académie: Bataille de Méninges est sortie il y a une dizaine de jours, mais est-ce que le party game réflexion vaut-il le coût ?

Petite surprise de fin d’année, Nintendo à lancé un nouvel épisode de Cérébrale Académie. Une petite licence qui a brillé sur Nintendo DS et Wii mais qui c’est fait plus discrète depuis. Une licence de party game qui fait réfléchir et travaillé le cerveaux sur des exercices simples. Avec ce dernier épisode le volet multi-joueurs est bien mis en avant, mais que vaut le jeu ?

Cérébrale Académie est fun et accessible

Cérébrale Académie peut pour certain ressemblé à Dr. Kawashima, mais loin de là. Les deux jeux sont nettement différent. Cérébrale Académie à se côté moins sérieux et plus fun qu’un Kawashima qui va venir vous dire votre âge cérébrale. Ici c’est plus fun avec des mini jeux funs et simple. D’ailleurs il y en a vingt, ce qui est pas mal, mais peut-être un peu juste.

Ces mini jeux sont répartie par quatre dans cinq catégories. La mémoire, la perception, l’analyse, les maths ou encore l’identification. Chacune de ces catégories vous fera travaillé un type. Les mini jeux ne dure guère plus d’une minutes et c’est très bien ainsi. Car on peut facilement les enchaînés ou venir y jouer rapidement chaque jours.

Chaque mini jeux commence à un niveau enfantin et à chaque bonne réponse, le niveau augmente, facile, moyen, difficile, expert et super expert. La difficulté est d’ailleurs assez bien géré dans chaque mini jeux, bien évidement chacun trouvera plus ou moins difficile tel ou tel mini jeux selon ces points fort et faible.

Donc en plus d’être fun, le jeu réussi à être très accessible. Sachez que dès que vous avez récupéré toutes les médailles d’or dans tout les mini jeux, un mode se débloque qui vous permet de rejouer avec les mêmes mais au niveau de difficulté difficile de base.

Un volet multi-joueur complet

Si le jeu en solo est très sympathique, avec l’entrainent et l’examen qui vous choisie au hasard 1 mini jeux dans chaque catégories et test vos performance globale. Et aucune mention d’âge dans cet examen. La partie multi-joueurs est tout aussi bien travaillé. Vous pouvez enregistré plusieurs profils sur le jeu, de quoi faire des profils pour la famille et les amis.

Dans le mode local, disponible jusqu’à quatre vous avez deux mode de jeux, le mode roue ou libre. Le libre vous permet de jouer aux jeux que vous souhaitez, tandis que la roue choisie au hasards parmi les 20. Et chose très cool pour l’accessibilité, notamment des enfants, avant chaque mini jeux il est possible de choisir son niveau de difficulté. Un moyen d’équilibré le jeu pour chaque personne.

La partie en ligne se joue seul mais possède un système de classement mondial. Chaque joueurs lorsqu’il joue au jeux est enregistré, et son fantôme va ensuite servir d’adversaire pour les autres, et ainsi de suite. Vous trouverez donc au début des fantômes bas niveau et plus vous montrer, plus il seront difficile.

Le mode en ligne permet de jouer aussi face au fantôme de vos amis, de votre famille (profil enregistré) ou d’une personne en particulier si vous avez son ID. Ces matchs en duel sont simple, le premier qui répond gagne 20 points et le second 8. Et c’est le premier à 100 points qui gagne, sachant que si vous faite tout deux 100 points, c’est l’égalité.

Le tactile domine

Toutefois le jeu n’est pas exempt de tout défauts. Le premier qui être vite visible c’est la maniabilité, certain mini jeux sont plus difficilement jouable avec des manettes, cela arrive de rater et de faire des erreurs avec la manette. Et l’autre né du premier, joué au tactile donne un certain avantage face aux joueurs manette. Alors on parle pas d’un avantage exceptionnel, mais il est malgré tout présent.

Gameplay découverte de Cérébrale Académie: Bataille de Méninges – Geek Experience
Gwennaël Maillet
Fan de The Legend of Zelda depuis A Link to the Past, je suis la série et par extension Nintendo, notamment MK, Splatoon, Fire Emblem, Smash ou encore Xenoblade. Également suiveur de l'actualité JV général mais aussi Tech.