Tesla Model S
Tesla

Samsung pourrait fabriquer la prochaine puce de Tesla

Samsung a de grandes ambitions dans le domaine des semiconducteurs, et avoir un grand client comme Tesla serait une belle victoire.
Samsung a de grandes ambitions dans le domaine des semiconducteurs, et avoir un grand client comme Tesla serait une belle victoire.

Samsung veut dominer le marché mondial des semi-conducteurs. C’est pour cette raison que l’entreprise investit massivement dans ses installations. La firme est également agressivement à la recherche de nouveaux clients dans un but de les prendre à TSMC. Dans le monde de l’automobile, Tesla a mené sa propre mission en cherchant à éliminer complètement les véhicules à essence avec des alternatives électriques.

Le constructeur automobile américain tire également parti de la technologie pour ajouter quelques fonctionnalités très cool à ses voitures. Tesla a besoin d’un bon matériel pour y arriver et c’est pourquoi il se serait associé avec Samsung.

Selon un rapport provenant de Corée du Sud, Tesla a fait équipe avec Samsung pour un nouveau processeur 5nm qui va propulser la fonctionnalité Full Self Driving de ses véhicules électriques. Tesla est l’une des nombreuses entreprises fab-less (sans usine de fabrication) qui comptent sur d’autres acteurs pour la production.

Ils ne peuvent concevoir leurs puces personnalisées, mais ils ont besoin d’un fabricant sous contrat comme Samsung ou TSMC pour réellement les produire, tout comme Apple ou Qualcomm.

Tesla travaille sur sa puce personnalisée pour l’auto-conduite depuis 2016. La puce a été introduite dans le cadre de son ordinateur de conduite autonome Hardware 3.0 en 2019.

C’est alors que le PDG de Tesla, Elon Musk, a révélé que l’entreprise avait déjà commencé à concevoir la puce de nouvelle génération. Un rapport récent avait suggéré que Tesla utiliserait le processus 7nm de TSMC pour sa puce de nouvelle génération.

Cependant, il semble que Samsung pourrait avoir été en mesure de gagner. Le rapport suggère que Tesla travaille maintenant avec Samsung pour sa prochaine génération de puce auto-conduite qui sera produite sur le processus 5nm.

La division fonderie de Samsung aurait commencé des travaux de recherche et développement sur le chipset qui sera utilisé dans les véhicules de Tesla. Ce n’est pas la première fois que Tesla et Samsung travaillent ensemble.

Samsung produit déjà la puce à l’intérieur de l’ordinateur Tesla Hardware 3.0, mais qui est basé sur le processus 14nm. Samsung utiliserait son procédé EUV 5nm très avancé pour la dernière puce de Tesla.

Le rapport ajoute que cette nouvelle puce pourrait ne pas entrer en production avant le quatrième trimestre 2021. Nous ne verrons peut-être pas les améliorations qu’il apporte à la technologie d’auto-conduite de Tesla avant l’année prochaine.

Gwennaël Maillet
Fan de The Legend of Zelda depuis A Link to the Past, je suis la série et par extension Nintendo, notamment MK, Splatoon, Fire Emblem, Smash ou encore Tetris 99. Également suiveur de l'actualité JV général mais aussi Tech.